En ce moment
 
 

Un homme et six enfants découverts dans une cave aux Pays-Bas: ils y vivaient depuis des années en attendant la fin du monde

Un homme et six enfants découverts dans une cave aux Pays-Bas: ils y vivaient depuis des années en attendant la fin du monde
© Google La brasserie où le jeune homme s'est rendu après s'être échappé

Un homme à l'identité inconnue et six enfants ont été découverts dans une ferme isolée à Ruinerwold, dans le Drenthe, aux Pays-Bas. Ils vivaient depuis des années dans la cave, en attendant "la fin des temps".

C'est le fils aîné, âgé de 25 ans qui a donné l'alerte. Il a réussi à s'échapper lundi et s'est rendu dans un bistrot du village, selon la chaîne de télévision locale RTV Drenthe. Il était complètement désorienté, le tenancier et les clients ont donc décidé d'appeler la police. Après une discussion avec le jeune homme, les autorités ont fouillé la ferme et ont découvert, derrière une armoire de la chambre, un escalier menant à la cave. Ils y trouvèrent un homme et cinq autres enfants, âgés entre 16 et 25 ans.

L'homme plus âgé qui vivait sur place aurait fait un AVC il y a quelques années et était allongé dans un lit. La famille n'avait pas de contacts avec le monde extérieur et vivait en pleine autonomie. Ils avaient un potager et une chèvre pour se nourrir. Les voisins ne les connaissent pas. Selon l'un d'eux, un seul habitant vivait dans cette ferme. Les enfants ne seraient pas au courant que d'autres personnes vivent sur Terre.

La police a arrêté le propriétaire des lieux, un homme de 58 ans qui ne coopère pas à l'enquête. Cet individu a d'abord été présenté comme étant le père de la famille. Il s'est finalement avéré que cela n'était pas le cas. Quant à la mère, elle serait décédée avant l'emménagement de la famille dans le logement il y a neuf ans.


Comment sont-ils passés inaperçus?

Le bourgmestre Roger de Groot a évoqué "un espace de vie aménagé provisoirement dans lequel la famille vivait une existence recluse". Plusieurs enfants n'étaient pas inscrits à l'état civil, ce qui pourrait expliquer qu'ils ont notamment échappé au radar des autorités sanitaires. Les occupants ont été évacués en sécurité, a encore dit le bourgmestre, qui insiste pour qu'on respecte leur tranquillité.

La raison pour laquelle cette famille vivait dans ces conditions "exceptionnelles" fait l'objet d'une enquête. "La police envisage tous les scénarios possibles", a encore affirmé M. De Groot.

Vos commentaires