En ce moment
 
 

7.000 à 8.000 manifestants à Paris dont "1.500 ultra-violents"

7.000 à 8.000 manifestants à Paris dont

(Belga) Entre 7 et 8.000 personnes manifestaient à la mi-journée samedi à Paris à l'occasion de l'acte 18 des "gilets jaunes", a affirmé Christophe Castaner qui a dénoncé la présence de d'environ "1.500 ultra-violents".

"Il y a 7 à 8.000 manifestants à Paris, ce qui en fait une petite manifestation. (...) Au sein de ces manifestants, il y a plus de 1.500 ultra-violents qui sont venus pour casser, pour en découdre, pour attaquer. Dès ce matin très tôt, ils l'ont fait en voulant prendre d'assaut l'Arc de Triomphe, sûrement fiers qu'ils sont des saccages qu'ils avaient déjà commis le 1er décembre", a déclaré le ministre de l'Intérieur lors d'une visite à la préfecture de police de Paris. Des casseurs ont pillé samedi des boutiques sur les Champs-Elysées. Plusieurs barricades étaient en feu autour de midi. Tandis que des groupes, scandant des slogans anticapitalistes et anti-policiers, s'attaquaient aux magasins (Hugo Boss, Lacoste, Nespresso...) et aux restaurants. Panneaux de protection en bois arrachés, vitrines cassées: la célèbre brasserie Le Fouquet's, qui est inscrite à l'inventaire des monuments historiques et fréquentée par de nombreuses personnalités, a également été vandalisée par des manifestants. Sur la place de l'Etoile, des manifestants, pour beaucoup vêtus de noir, capuche sur la tête, masque de protection, ont lancé des pavés sur les forces de l'ordre qui répliquaient par des tirs de gaz lacrymogènes. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a dénoncé l'action de "professionnels de la casse et du désordre" et demandé au préfet de police d'y répondre "avec la plus grande fermeté". (Belga)

Vos commentaires