En ce moment
 
 

Assaut de Saint-Denis: les terroristes préparaient des attentats IMMINENTS

Assaut de Saint-Denis: les terroristes préparaient des attentats IMMINENTS
 
 

D’après France tv info, qui a eu des informations de sources policières, le groupe terroriste ciblé ce matin par l’assaut du RAID à Saint-Denis s’apprêtait à commettre des attentats à l’aéroport de Roissy-Charles-De-Gaulle et au centre commercial de La Défense, le quartier des affaires situé dans les Hauts-de-Seine, à l'ouest de Paris. Des policiers lourdement armés ont mené un assaut mercredi sur un appartement de Saint-Denis, aux portes de Paris, ciblant l'organisateur présumé des attentats du 13 novembre, une opération qui a fait deux morts, dont une femme kamikaze.

Sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue lors de cette intervention, au cours de laquelle les forces de l'ordre ont essuyé des tirs nourris et qui a vu une femme déclencher son gilet explosif, une première en France. 

L'intervention avait pour but de dénicher Abaaoud, surnommé Abou Omar al-Baljiki (le Belge), membre de l'EI qui a revendiqué les attentats meurtriers qui ont fait 129 morts vendredi à Paris et Saint-Denis. Des vérifications sont en cours pour savoir si le jihadiste belge se trouvait dans l'appartement ciblé.

Grâce à "la téléphonie", aux "surveillances" et aux "témoignages", les policiers disposaient d'éléments laissant penser qu'il était "susceptible de se trouver" dans l'appartement visé, a expliqué le procureur de la République de Paris, François Molins.

Peu avant l'aube, les policiers d'élite du Raid ont donc investi cet appartement, à quelques encablures du Stade de France où trois kamikazes se sont fait exploser vendredi.

En plus de la femme kamikaze, un homme a été retrouvé mort à l'issue de l'opération, atteint par des projectiles et des grenades.

Trois personnes ont été arrêtées dans l'appartement et placées en garde à vue. Deux autres personnes ont été interpellées "alors qu'elles étaient en train de se cacher dans les gravats", a précisé le procureur.

Enfin, deux personnes ont été arrêtées à proximité de l'appartement. Il s'agit d'un homme qui a dit à l'AFP avoir hébergé dans l'appartement ciblé deux personnes "qui venaient de Belgique", à la demande d'un ami, et d'une jeune femme.

Les personnes tuées et arrêtées dans l'appartement sont en cours d'identification.






 

Vos commentaires