En ce moment
 

Emmanuel Macron a-t-il redonné de l’enthousiasme aux Français, le Parti socialiste français est-il mort? Manuel Valls répond

  • Emmanuel Macron a-t-il redonné de l

  • Manuel Valls - L

 

Manuel Vall était l’invité de Martin Buxant ce matin sur Bel RTL. L’ancien ministre français est en Belgique à l’occasion du colloque "Terrorisme : sommes-nous en guerre", qui se déroule à Bastogne ce vendredi 9 mars.

Manuel Valls a déclaré récemment que le Parti socialiste français était mort. L’ancien premier ministre se définit-il encore comme étant socialiste, lui qui a été membre du parti pendant près de 40 ans ? "Je me définis comme un patriote français, de plus en plus, à la force de l’Etat nation dans une Europe qui fait face à des défis considérables, comme un Républicain, comme un progressiste et comme un homme de gauche."

"Je crois que défendre la République, le progrès, la justice sociale, c’est mon combat et je n’ai pas changé. J’ai quitté le Parti socialiste il y a quelques mois après près de 40 ans d’engagement. Je pense que le Parti socialiste français est mort, je pense que nous sommes à la fin du cycle de la sociale démocratie, qu’il faut inventer quelque chose face à la montée puissance des populismes. Ce n’est pas facile et c’est pour ça que je continue dans l’action publique parce que je pense qu’on a besoin de moi dans cette réflexion."


Emmanuel Macron, positif pour la France ?

Manuel Valls, qui a soutenu l’actuel président français Emmanuel Macron, a déclaré il y a peu que ce dernier lui avait tout piqué, qu’il allait lui demander "des droits d’auteur". Il a réagi à ces propos au micro de Martin Buxant. "C’était une formule, affirme Manuel Valls. Une boutade. L’analyse qui a été la sienne sur la fin des vieux partis, sur le fait qu’il y avait une attente très forte de renouvellement de pratique, d’un dépassement aussi de la droite et de la gauche, je l’ai portée. Mais vous savez, dans la vie politique, bien sûr, on a envie de gagner des élections, on a envie de conquérir le pouvoir. J’ai gouverné pendant cinq ans dans une période difficile. Mais ce qui compte aussi, c’est que ses idées puissent se mettre en place. Et mes idées, dans bien des domaines, sont mises en œuvre sur le plan économique et ça me parait très important."

Enfin, selon Manuel Valls, Emmanuel Macron a redonné de l’enthousiasme aux Français. "Incontestablement. Il y a une attente d’ailleurs à son égard pas seulement en France mais aussi en Europe, parce que la victoire de Le Pen était promise en France il y a quelques mois. Avoir un président jeune, progressiste, réformateur qui incarne la fonction, c’est une bonne chose. En même temps, n’oublions pas qu’il y a toujours du chômage, des inégalités, de la pauvreté, et qu’il y a toujours une très grande méfiance à l’égard de la politique, donc il faut répondre aussi à ces attentes et exigences des Français."

Vos commentaires