En ce moment
 
 

La fillette intoxiquée au détergent dans un restaurant en France ne peut toujours rien avaler

A savoir


La petite fille âgée de 22 mois et ses parents, vacanciers en Loire-Atlantique dans l'ouest de la France, avait été intoxiqués dans un restaurant de Pornic, une commune côtière. Du détergent liquide pour lave-vaisselle, contenant de la soude caustique, avait été servi par erreur à la fillette à la place du jus de fruits que ses parents avaient commandé pour elle.

Nous vous en parlions il y a quelques jours. En Loire-Atlantique, Elizabeth, 22 mois, avait été hospitalisée après avoir été intoxiquée dans un restaurant de Pornic. L'établissement avait servi par erreur du détergent à la place d'un jus de fruits à la fillette. Grièvement brûlée par l'ingestion du liquide, elle avait été conduite en urgence à l'hôpital.

15 jours après les faits, Elizabeth ne peut toujours rien avaler. C'est une sonde reliée à son estomac qui l'alimente directement. La fillette a cependant pu rentrer à la maison. Aux petits soins, ses parents restent très choqués.

Son père témoigne au micro de Benjamin Boukriche pour RTL France. "Psychologiquement, elle est terrorisée. Dès que l'on sort à l'extérieur, dès qu'elle voit quelqu'un d'inconnu, elle a peur alors que ce n'était pas du tout son comportement avant. Elle est tout le temps blottie dans nos bras", raconte-t-il.


Une enquête a été ouverte

Avant d'ajouter:"On voit qu'elle fait des cauchemars la nuit. C'était une petite fille hyper souriante, toujours avenante. Elle allait vers les autres. Donc forcément, on est en colère. On a rien demandé à personne. On était tranquillement en vacances et tout nous tombe dessus. On est seul à gérer tout ça". 

Une plainte a été déposée par les parents, qui évoquent une "négligence grave" de l'établissement. Une enquête a été ouverte par le parquet de Nantes.

Dans des messages diffusés sur sa page Facebook, l'établissement "La Fontaine aux Bretons" se dit "effondré par cet accident". Il assure avoir "initié (..) dans toutes les équipes - restaurant / résidence / jardins - une révision complète de (ses) procédures de sécurité".

"Une succession d'actions, de différentes personnes, durant un service soutenu, est certainement à l'origine du drame qui a conduit à servir du produit de lave-vaisselle (identique à celui que l'on trouve dans tous les restaurants) à la place de notre jus de fruit maison. Nous collaborons avec la gendarmerie qui établira les circonstances exactes", poursuit l'établissement.

Vos commentaires