En ce moment
 
 

Les zones de police de la Côte contrôlent également les frontières

Les zones de police de la Côte contrôlent également les frontières

(Belga) Les zones de police du littoral contrôlent également les frontières, que seuls les travailleurs transfrontaliers possédant une attestation ad hoc peuvent traverser. Vendredi, de nombreux Néerlandais ont ainsi été refoulés alors qu'ils voulaient se rendre en Belgique pour faire des courses ou acheter des médicaments.

Il est notamment prévu que des policiers à cheval patrouillent sur la digue et la plage durant tout le week-end. Si la police de l'est de la Côte belge surveille la frontière avec les Pays-Bas, la zone de police "Westkust" veille pour sa part au grain du côté de la frontière française. "Nous ne sommes pas en permanence au même endroit mais contrôlons en différents lieux et différents moments", explique une porte-parole de la zone de police. "Nous laissons passer les travailleurs transfrontaliers et nous autorisons les déplacements urgents. Mais nous constatons trop souvent des promeneurs ou des gens ayant une seconde résidence qui tentent de passer." Les contrôles portent néanmoins leurs fruits, le nombre de gens refoulés ayant diminué de 50% vendredi par rapport aux jours précédents. "Nous voulons surtout décourager les gens de venir ici et s'il le faut, nous infligerons aussi des amendes. Malheureusement, nous recevons encore régulièrement des appels pour des soirées privées ou nous tombons sur quatre amis dans une même voiture. On nous a même signalé un restaurant qui continuait à recevoir des clients. Cela n'est absolument pas permis. Les gens qui ont une seconde résidence ne sont pas toujours non plus très compréhensifs. Ils affirment ainsi 'payer des impôts' mais ce n'est pas d'argent dont il est question mais de santé." (Belga)

Vos commentaires