En ce moment
 

Manifestation de policiers contre la mutualisation de services en banlieue

Manifestation de policiers contre la mutualisation de services en banlieue
Des policiers défilent le 28 juin 2018 en face de la préfecture de police de Paris à bord d'un "bus de la colère" pour protester contre la mutualisation de services en banlieueJACQUES DEMARTHON

Une centaine de policiers défilaient jeudi à l'appel du syndicat Unité-SGP à bord d'un "bus de la colère" pour protester contre la mutualisation de certains services au sein des commissariats de proche banlieue parisienne, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le bus à impériale paré de banderoles barrées des slogans "Non à la réforme territoriale sans l'accord de tous les policiers" et " La reconnaissance du policier francilien, un enjeu vital" a démarré jeudi matin de Nanterre.

Il a ensuite fait une halte d'une dizaine de minutes devant la préfecture de police de Paris, où les manifestants ont entonné la Marseillaise.

Les policiers, qui veulent "faire fléchir la préfecture de police", réclament "l'ouverture d'un chantier sur la reconnaissance sociale du policier francilien" pour obtenir de meilleures conditions de travail, et "la remise à plat du projet de mutualisation", a expliqué à la presse Eddy Sid, du syndicat Unité-SGP.

La préfecture de police de Paris entend réorganiser certains services par une mutualisation sur les départements de Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Hauts-de-Seine. Les services judiciaires et les services de police secours de plusieurs commissariats seraient ainsi regroupés sur un seul les week-ends et la nuit.

"On est dans un contexte terroriste, on ne peut pas mégoter sur la sécurité", a enchérit Rocco Contento, secrétaire départemental Unité-SGP.

Après la halte devant la préfecture de police au centre de Paris, le bus est reparti vers Bobigny et devait terminer sa route à 20H30 à Maison Alfort.

Vos commentaires