En ce moment
 
 

Un témoin raconte les scènes de carnage après l'attentat à Nice: "Ils ont pris des nappes blanches des tables pour recouvrir les cadavres"

 
Nice
 

Au moins 84 personnes ont été tuées jeudi soir lorsqu'un camion a foncé sur la foule qui assistait à un feu d'artifice à Nice lors des festivités de la fête nationale française. Le président de la République François Hollande a dénoncé "une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié".

Un attentat le jour même de la fête nationale à Nice. Un homme au volant d'un camion a commis un carnage jeudi soir, quelques instants après la fin du feu d'artifice du 14 juillet, tuant au moins 84 personnes en leur fonçant dessus sur la Promenade des Anglais.

Au micro de BFMTV, un témoin a raconté les scènes de carnages qu’il a découvertes quelques secondes après l’attaque. "J’étais devant le Palais de la Méditerranée, j’ai même filmé. Ce qui était horrible, c’est qu’ils prenaient les nappes blanches des tables avant que les secours arrivent pour recouvrir les cadavres. J’ai vu plein de cadavres allongés. Je suis arrivé quand la police était tout autour du camion, ils l’ont tué. Je ne sais pas s’ils l’ont tué avant que j’arrive ou après, j’étais caché derrière un pilier. Surtout ce qui était horrible, c’était de voir tous ces cadavres les uns à côtés des autres et surtout les nappes blanches qu’ils prenaient pour les recouvrir alors que les secours n’étaient pas encore arrivés."


 

 




 

Vos commentaires