En ce moment
 
 

"Tous ces arbres avaient une vie": les tribus de la forêt amazonienne voient leur sanctuaire se réduire en fumée

©RTL INFO

L'Amazonie continue de brûler. La situation est incontrôlable: on a compté 2500 nouveaux départs de feu en deux jours. Pour les tribus indigènes qui vivent dans la forêt, ces incendies sont une véritable catastrophe.

C'est l'une des plus anciennes tribus de la forêt amazonienne. Aujourd'hui, le sanctuaire des Mura est menacés d'extinction et ne peuvent qu'observer le malheureux spectacle. Raimundo, le chef de la tribu, explique: "C'est un fléau pour la vie. Voir tous ces arbres réduits en fumée là-bas… Tous ces arbres avaient une vie. Ils avaient tous besoin de vivre, chacun à leur place".

Les flammes ne cessent de progresser. Ces 48 dernières heures, 2500 nouveaux départs de feu ont été enregistrés. Ces images vues de l'espace montrent une immense tache noire sur cette forêt surnommée le "poumon de la terre".



"Le maintien de la forêt est essentiel dans notre lutte contre le changement climatique"

"Nous sommes très préoccupés par ces incendies, à la fois par les dégâts immédiats qu'ils causent et par le fait que le maintien de la forêt est essentiel dans notre lutte contre le changement climatique", a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations Unies.

Les feux de forêt ont augmenté de 80% par rapport à 2018. Selon de nombreuses ONG environnementales, ces feux sont liés à la politique de déforestation du président brésilien, Jair Bolsonaro. Il y a quelques jours, ce dernier affirmait que les incendies avaient allumés par des ONG pour avoir des subsides, mais le président brésilien n'a apporté aucune preuve étayant ses accusations.

Vos commentaires