En ce moment
 
 

2010 rime avec Europe pour Van Rompuy

Ce 1er janvier, Herman Van Rompuy a pris ses fonctions de président permanent de l'Union européenne. L'ancien Premier ministre belge a été désigné le 1er décembre à cette fonction instaurée par le traité de Lisbonne.

L'Union européenne inaugure ce 1er janvier une direction bicéphale d'un nouveau genre, incarnée par son président permanent, Herman Van Rompuy, et une présidence tournante espagnole. Ce bicéphalisme génère quelques frictions, l'Espagne rechignant à abandonner certaines des prérogatives qu'elle s'était préparée à assumer.

L'ex-Premier ministre belge, qui entre ce 1er janvier véritablement en fonction à la tête du Conseil européen après un mois au cours duquel il s'est tenu volontairement en retrait, tout en rencontrant un certain nombre de dirigeants des 27, a dû ainsi trouver un terrain d'entente avec l'Espagne.

Le traité maintient en effet un système de présidence semestrielle tournante par pays, revenant à l'Espagne en janvier puis à la Belgique en juillet, pour tous les domaines autres que les réunions de chefs d'Etat et de gouvernement - du ressort de M. Van Rompuy - et les Affaires étrangères - sous la responsabilité de Catherine Ashton, la nouvelle responsable de la diplomatie de l'UE.


Vos commentaires