En ce moment
 
 

Attaque à l'arc en Norvège: la police privilégie la thèse de la "maladie"

Attaque à l'arc en Norvège: la police privilégie la thèse de la
© AFP
 
 

L'enquête ouverte après l'attaque meurtrière à l'arc dans le sud-est de la Norvège a jusqu'à présent renforcé la thèse d'un acte dû à "la maladie", a annoncé la police norvégienne vendredi.

"L'hypothèse qui a été le plus renforcée après les premiers jours de l'enquête est celle de la maladie en toile de fond", a déclaré l'inspecteur Per Thomas Omholt lors d'une conférence de presse, deux jours après l'attaque qui a fait cinq morts et trois blessés.

Parmi les hypothèses de départ, la police avait envisagé "la colère, la revanche, une pulsion, le djihad, la maladie et la provocation", a expliqué le policier.


 




 

Vos commentaires