En ce moment
 
 

Clarence Thomas, juge à la Cour suprême des États-Unis, parle pour la première fois en sept ans

 
 

Clarence Thomas, un des neuf juges à siéger à la Cour suprême des États-Unis, a pris la parole et a ri lors d'une audience de la plus haute juridiction du pays, une première en sept années pour ce sexagénaire réputé pour son mutisme.

Depuis 2006, le juge Thomas, le seul Noir à siéger à la haute Cour, n'était plus intervenu lors des débats, estimant que "quand quelqu'un parle, on doit l'écouter". Le juge conservateur, 64 ans, dont 21 ans à la Cour suprême depuis sa nomination par le président George Bush père, a ainsi fait une brève remarque lundi dans un échange concernant l'université de Yale dont il est diplômé.      

Une remarque en forme de boutade

Les débats étaient consacrés à un condamné à mort de Louisiane qui demandait que sa peine soit annulée en raison notamment de l'incompétence de sa défense. Alors que son voisin, le juge Antonin Scalia, parlait de la formation universitaire des avocats du condamné, Clarence Thomas aurait laissé entendre, dans sa remarque en forme de boutade, que les diplômés de Yale ne sont pas forcément "compétents", selon les reporters présents dans la salle d'audience.

"Alors ce n'était pas un avocat compétent"

L'un des trois avocats du condamné "est diplômé de l'école de droit de Yale", a déclaré Antonin Scalia. "Alors ce n'était pas un avocat compétent", aurait remarqué Clarence Thomas dans un rire. Cet échange, à peine audible, n'a pas été rapporté intégralement dans la retranscription d'audience. Dans ses mémoires, le juge Thomas avait dit ses craintes qu'il ait été admis à Yale en raison de sa couleur de peau.




 

Vos commentaires