En ce moment
 

Crise politique en RDC - L'annonce du choix du candidat de la majorité à la présidentielle aura lieu mercredi

(Belga) Le président congolais Joseph Kabila va faire durer le suspense jusqu'au bout en n'annonçant le nom de son candidat à l'élection présidentielle que mercredi, à la date-limite du dépôt des candidatures, a-t-on appris mardi.

M. Kabila, qui ne peut pas se représenter, doit désigner un "dauphin" pour respecter la Constitution. Ses adversaires le soupçonnent de vouloir briguer malgré tout un troisième mandat à la tête de cet immense pays instable qui n'a jamais connu de transition pacifique du pouvoir. "L'oiseau rare sera connu tôt le matin, à l'aurore", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement Lambert Mende joint à la sortie d'une réunion des cadres de la majorité autour du chef de l'État dans sa résidence de Kingakati à la périphérie de Kinshasa. Au cours de cette réunion, M. Kabila n'a pas parlé de son avenir politique, selon plusieurs participants. La date-butoir du dépôt des candidatures est fixée mercredi 8 août à 15h30 GMT, avait déclaré lundi le président de la commission électorale. Les ministres et les ténors de la plate-forme électorale présidentielle Front commun pour le Congo (FCC) ont quitté la ferme de Kingakati à partir de 18h30 GMT, a constaté un journaliste de l'AFP. M. Kabila avait demandé à chaque composante du FCC de lui suggérer quatre noms pour choisir son candidat à l'élection présidentielle prévue le 23 décembre après deux reports. "Nous avons convenu de continuer à dépouiller les propositions demandées à chaque composante", a précisé M. Mende. Les membres de la majorité présidentielle envisagent ensuite d'accompagner leur candidat pour le dépôt de son dossier à la commission électorale, a-t-il ajouté, sans préciser les modalités de l'annonce. (Belga)

Vos commentaires