En ce moment
 
 

Dépistage "drive-in" du coronavirus: la Corée du Sud invente une procédure rapide et originale (vidéo)

Dépistage
 
CORONAVIRUS
 

En Corée du Sud, la ville de Goyang vient de mettre en place un centre de dépistage original, qui permet aux citoyens et aux équipes médicales d'éviter un maximum le contact, tout en accélérant les procédures. L'idée pourrait bien être multipliée ailleurs dans le pays.

A la manière d'un drive-in de fast-food, les équipes médicales auscultent et testent les patients, qui restent sagement assis derrière leur volant. Depuis l'intérieur de sa voiture, le chauffeur est contrôlé pour toute fièvre ou difficulté respiratoire par le personnel médical, qui porte des vêtements de protection et des lunettes.  

"Ils peuvent rester dans leur propre voiture du début à la fin"

Kim An-hyun, chef du centre de santé publique Deokyang-gu de la ville de Goyang explique à l'AFP: "Le principal avantage de la station de test automobile est que les personnes présentant des symptômes suspects peuvent être testées sans avoir à se rendre dans des points de contrôle où les procédures peuvent être compliquées ou où il existe une possibilité d'être infecté. Elles peuvent rester dans leur propre voiture du début à la fin. Les personnes et le personnel médical peuvent également être protégés contre le danger d'être infectés par d'autres personnes. En outre, de nombreuses personnes peuvent être testées en peu de temps."

10 minutes VS 1 heure de procédure

La procédure entière du test prendrait moins de 10 minutes. "Je suis d'abord allé dans un centre de santé communautaire et j'ai dû attendre plus d'une heure, donc c'est plus facile et plus rapide", a expliqué le premier chauffeur à la chaîne locale YTN.

Le centre de test temporaire de Goyang, se situe à environ 16 km au nord-ouest de la capitale Séoul. Il a été ouvert mercredi sur un parking public alors que plus de 100 habitants cherchent à se faire tester chaque jour, a indiqué la ville dans un communiqué.

"Les citoyens sont de plus en plus inquiets à mesure que le nombre de patients infectés et de personnes qui ont été en contact avec eux augmente", ajoute le chef du centre de santé publique Deokyang-gu. "De nombreux citoyens se rendent dans les centres de dépistage pour le moindre symptôme, ce qui entraîne une forte augmentation du nombre de tests. Nous avons mis ça en place en tant qu'alternative permettant à de nombreuses personnes de se faire tester en peu de temps."

 




 

Vos commentaires