Des fédérations exhortent Trump à stopper son projet de taxes contre la Chine

Des fédérations exhortent Trump à stopper son projet de taxes contre la Chine
Le président chinois Xi Jinping (d) et son homologue américain, Donald Trump, le 9 novembre 2017 à PékinNicolas ASFOURI
Chine

Quarante-cinq confédérations patronales américaines, représentant un grand pan de l'économie américaine, ont envoyé dimanche une lettre à l'administration Trump l'exhortant à mettre fin à ses projets de taxations sur les importations en provenance de Chine, rapporte dimanche le WSJ.

Imposer des droits de douanes importants "entraînerait une succession de conséquences négatives pour l'économie américaine", mettent en garde ces fédérations dans ce courrier dont le quotidien économique s'est produit une copie.

Celles-ci n'étaient pas immédiatement joignables dimanche soir.

Ces mesures provoquerait des représailles, pèseraient sur les exportations américaines du secteur agricole ainsi que du secteur des biens et services et augmenterait le coût pour les entreprises et les consommateurs, ajoutent ces fédérations représentant divers secteurs: de l'agriculture au textile et habillement, en passant par les secteurs technologiques ou les détaillants.

La Maison Blanche prépare actuellement un paquet de mesures contre la Chine dont des tarifs sur ses importations, accusant Pékin de dérober la propriété intellectuelle des entreprises américaines et de largement subventionner ses exportations.

Washington s'inquiète notamment du système de coentreprises imposé par Pékin aux entreprises américaines: en contrepartie d'un accès au marché chinois, ces firmes sont obligées de partager avec des partenaires locaux une partie de leur savoir-faire technologique.

Une décision pourrait intervenir cette semaine ou la semaine prochaine.

"Nous demandons à l'administration d'autoriser les experts de l'industrie à faire part de leurs appréciations sur ces problématiques incluant l'impact de toutes actions potentielles", écrivent les fédérations dans cette lettre datée de dimanche.

En 2017, les importations de marchandises chinoises aux Etats-Unis se sont élevées à quelque 505 milliards de dollars et le déficit commercial (hors services) s'est établi à 375 milliards.

L'administration Trump s'est attaquée à son large déficit commercial avec le reste du monde.

Le 8 mars, le président avait promulgué des taxes de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur les importations d'aluminium, exemptant toutefois provisoirement le Canada et le Mexique, ses partenaires au sein du traité de libre-échange nord-américain (Aléna) en cours de renégociation.

Ces taxes visent la Chine mais aussi des pays traditionnellement alliés des Etats-Unis comme ceux de l'Union européenne, le Brésil ou la Corée du Sud.

Et, jeudi, le conseiller de la Maison Blanche en matière de politique commerciale, Peter Navarro, avait confirmé que le président américain "aura dans les prochaines semaines sur son bureau" des "recommandations" pour s'attaquer spécifiquement au déficit avec la Chine.

Vos commentaires