Des Sud-Coréens en route pour d'émouvantes réunions de famille au Nord

Des Sud-Coréens en route pour d'émouvantes réunions de famille au Nord

Un convoi d'autocars transportant des Sud-Coréens est parti vers la Corée du Nord où ils doivent rencontrer pour la première fois des membres de leurs familles dont ils sont séparés depuis la Guerre (1950-1953). Le convoi de 14 autocars, à bord desquels la plupart des 89 passagers sont âgés, est parti sous escorte policière de la ville portuaire de Sokcho (nord-est) en direction de la frontière proche avec la Corée du Nord. Cette nouvelle série de réunions des familles séparées par le conflit, la première en trois ans, s'inscrit dans le cadre de la remarquable détente sur la péninsule depuis le début de l'année. De lundi à mercredi, les participants passeront environ 11 heures avec les membres de leur famille au Nord dans la station de montagne du Mont Kumgang, sous la supervision d'agents nord-coréens, avant de se séparer à nouveau, probablement pour toujours. Des millions de personnes ont été séparées par la Guerre de Corée qui a scellé la division hermétique de la péninsule. Depuis 2000, les deux camps ont organisé 20 séries de réunions de familles divisées, au gré de l'amélioration des relations bilatérales. Mais, 65 ans après l'armistice, le temps est compté pour les survivants. Initialement, 130.000 Sud-Coréens s'étaient portés candidats pour ces réunions. L'immense majorité sont aujourd'hui décédés. La plupart des survivants ont plus de 80 ans. Le doyen, cette année, a 101 ans.

Vos commentaires