Donald Trump offre un satisfecit à l'Otan pour ses 70 ans

Donald Trump offre un satisfecit à l'Otan pour ses 70 ans

(Belga) Donald Trump a mis en sourdine ses critiques à l'égard de l'Otan, qui fête cette semaine ses 70 ans à Washington, allant même jusqu'à se féliciter mardi de la "montée en flèche" des dépenses militaires des pays membres de l'Alliance atlantique.

"Des progrès formidables ont été réalisés et l'Otan est beaucoup plus forte", a lancé le président des Etats-Unis devant la presse à la Maison Blanche. "Depuis ma prise de fonctions, c'est une montée en flèche", "les gens payent et je suis très heureux", a-t-il ajouté en recevant le secrétaire général de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord Jens Stoltenberg dans le Bureau ovale. Ce satisfecit rompt avec plusieurs mois d'attaques virulentes de la part du milliardaire républicain, qui réclamait un meilleur "partage du fardeau" pour que les pays européens contribuent davantage à la défense commune, au lieu, disait-il, de vivre aux crochets des faramineuses dépenses militaires américaines. Donald Trump insiste surtout pour que chaque gouvernement porte son effort militaire à 2% de son produit intérieur brut (PIB) en 2024 au plus tard, conformément à une règle fixée il y a cinq ans. Première visée: l'Allemagne, qui est encore très loin du but, avec 1,5% prévu en 2024. "Quand je suis arrivé, ça n'allait pas", car la contribution américaine était "disproportionnée", a-t-il redit mardi. Mais "nous avons travaillé ensemble", avec Jens Stoltenberg, "pour que certains de nos alliés payent leur juste part" et "ils sont en train de rattraper leur retard", s'est-il réjoui. "La relation avec l'Otan est très bonne", a-t-il même assuré, s'attirant les remerciements du secrétaire général. (Belga)

Vos commentaires