En ce moment
 
 

Et si l'extraction du gaz de schiste provoquait des tremblements de terre?

Et si l'extraction du gaz de schiste provoquait des tremblements de terre?
 

Aux Etats-Unis un séisme très important de 5, 6 sur l'échelle de Richter a secoué la petite ville de l'Oklahoma. Heureusement pas de blessés à déplorer, mais ces tremblements de terre ont une fâcheuse tendance à se répéter depuis que l'Etat s'est lancé dans la fracturation hydraulique pour l'extraction d'hydrocarbures.

Pawnee aux Etats-Unis. Une bâtisse du début du 20e siècle construite en grès est quasi en ruine. Elle menace de s’effondrer d’une minute à l’autre. "Ce bâtiment est magnifique, il a plus de 100 ans. C’est affreux de le voir tomber comme cela", raconte un témoin sur place. Dans cette région au nord d’Oklahoma City, le séisme a fait d’énormes dégâts. Exclusivement matériels. Maisons fracturées, façades éventrées. Les constructions sont plutôt prévues pour affronter la pluie, la neige et parfois les tornades, mais pas les tremblements de terre.


Une technique d'extraction mise en cause

Les secousses dans la région se multiplient ces dernières années. C’est dû à la fracturation hydraulique, soit une technique d’extraction du gaz de schiste qui s’est largement répandue dans l’État. Cette technique consiste à injecter à haute pression de l'eau mélangée à du sable et à des produits chimiques pour fracturer les formations rocheuses du sous-sol et en extraire le pétrole et le gaz. L'eau sale qui est aussi récupérée dans ce processus est ensuite réinjectée dans d'autres puits, modifiant la pression sur les lignes de faille, selon les experts de l'USGS.

L'Oklahoma comptait 4.500 puits de ce type fin 2015, dont 3.200 opèraient quotidiennement. L’Oklahoma connaissait que deux séismes de magnitudes trois ou plus par an, jusqu’en 2008. Il y en a eu une centaine en 2013, 900 l’année dernière. Michel Van Camp, sismologue à l’observatoire royal de Belgique: "Il semble bien que l’Oklahoma soit une région particulièrement fragile entre guillemets qui réagit très fort aux extractions et aux injections d’eau. Il y a d’autres régions dans le monde où il semble que ce type de pratiques cause moins de problèmes."

Cette secousse de 5,6 sur l’échelle de Richter n’a fait aucun blessé, mais elle a été ressentie dans sept États.

 

Vos commentaires