En ce moment
 
 

Etat de santé de Poutine: le réalisateur américain Oliver Stone révèle que le dirigeant russe a eu un cancer

Etat de santé de Poutine: le réalisateur américain Oliver Stone révèle que le dirigeant russe a eu un cancer
(c)BELGA/(c)YOUTUBE
 
Guerre en Ukraine
 

Le réalisateur oscarisé Oliver Stone a révélé dans un nouveau podcast de Lex Fridman que le président russe Vladimir Poutine avait eu un cancer. Le cinéaste américain a interviewé le dirigeant russe de 2015 à 2017 et a obtenu un accès sans précédent au chef du Kremlin. Il a déclaré que Poutine avait souffert d'un cancer et qu'il croyait qu'il l'avait surmonté, ce qui n'a jamais été confirmé au peuple russe.

Ses déclarations viennent au milieu d'intenses spéculations selon lesquelles le chef du Kremlin souffre actuellement d'un cancer ou d'une maladie grave. Plusieurs médias suggèrent que le profond isolement de Poutine vis-à-vis de la pandémie du Covid était dû à une condition médicale préexistante mais non précisée qui le rendait particulièrement vulnérable.

Expliquant pourquoi Poutine a peut-être mal évalué l'invasion de l'Ukraine, Stone a émis l'hypothèse que "peut-être qu'il a perdu le contact avec les gens".

"Il n'était pas clair que Poutine obtenait les bons renseignements", a-t-il admis, avant d'ajouter : "On pourrait penser qu'il n'était peut-être pas bien informé sur le degré de coopération qu'il obtiendrait des [Russes de souche] en Ukraine...Ce serait un facteur, qu'il n'a pas évalué la situation correctement", détaille Oliver Stone.

Et Oliver Stone de spéculer: "Il se pourrait également que son "isolement de l'activité normale" et le fait de ne plus rencontrer les gens "face à face".

Selon plusieurs sources proches du Kremlin, le dirigeant russe aurait subi une intervention chirurgicale la semaine dernière.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

en raison de problèmes de santé pour Poutine à cause de Covid l'aient conduit à des erreurs".


 

Vos commentaires