En ce moment
 
 

Le site archéologique de Jamestown aux Etats-Unis risque de disparaître à cause des inondations

Le site archéologique de Jamestown aux Etats-Unis risque de disparaître à cause des inondations
(c)RTLINFO
 
 

Sur la côte Est des Etats-Unis, Jamestown, le berceau de la nation américain, pourrait bien disparaître sous les eaux. Le site archéologique est régulièrement inondé par les crues du fleuve James, dont le niveau ne cesse de grimper. Les archéologues et les historiens sont inquiets et tentent coûte que coûte de protéger ce lieu capital pour l’histoire et la mémoire américaine.

L'eau avance et immerge désormais l'ancien cimetière de la colonie anglaise de James Town. Ce lieu fondateur de la nation américaine est situé dans l'estuaire du fleuve James, dont le niveau a déjà augmenté de 45 centimètres depuis 1927. Les pieds humides, les conservateurs constatent une énième inondation. "Nous nous trouvons là où John Smith entraînait les troupes en 1608 et comme vous pouvez le voir, c'est complètement inondé. C'est une illustration parfaite de la montée du niveau des mers, du changement climatique et de comment cela nous affecte", déplore le directeur du département archéologie de Jamestown, David Givens. 

Début mai, la zone archéologique de Jamestown a rejoint la liste des sites historiques les plus en danger du pays, l'inquiétude est d'autant plus grande que le site est un concentré de l'histoire américaine. En plus des colons anglais, il a accueilli des tribus amérindiennes pendant près de 12.000 ans et a vu débarquer dans son port les premiers esclaves africains au début du XVII siècle. Alors à chaque nouvelle averse, l'objectif est de protéger autant que possible ce lieu d'histoire et de mémoire.

"Nous devons fermer le site beaucoup plus souvent au quotidien. Nous avons de grandes bâches avec lesquelles nous recouvrons souvent le site. Et quand il pleut, nous devons pomper l'eau. Et plus il y a d'eau et plus nous devons pomper et cela prend plus de temps", explique Caitlin Delmas archéologue. De nombreux vestiges ont déjà été abîmés par l'eau. Alors pour éviter de nouvelles dégradations, des renforcements de la digue existante sont prévus. "Nous allons placer 96.000 tonnes de granit sous la digue pour la protéger contre les dégâts futurs", dit Michael Lavin le directeur des collections archéologiques de Jamestown.

Si rien n'est fait, l'ancien cimetière jamais vraiment fouillé entièrement, sera bientôt transformé en marécage. "Ce que vous voyez aujourd'hui, c'est ce qu'il va se passer durant les 50 prochaines années avec ce champ entièrement inondé. Tous les objets archéologiques qui n'ont pas encore pu être étudiés pourraient être détruits", ajoute Michael Lavin.

Pour sauver ce berceau de la nation américaine de la montée des eaux, une course contre-la-montre est déjà lancée.

 


 

Vos commentaires