En ce moment
 
 

Expulsion de 19 Congolais en situation irrégulière en Belgique

 
 
Un avion spécial rapatriant 19 ressortissants congolais en situation irrégulière en Belgique a quitté mardi après-midi l'aéroport militaire de Melsbroek à destination de Kinshasa, a indiqué mardi Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des étrangers. Selon cette dernière, leur départ depuis le centre fermé 127 bis à Steenokkerzeel s'est produit sans incidents. L'avion a décollé vers 14h15, a précisé la porte-parole de l'Office. Selon cette dernière, le vol sécurisé concernait 19 Congolais séjournant illégalement en Belgique et des demandeurs d'asile déboutés qui avaient épuisé tous les recours possibles afin de régulariser leur situation en Belgique. Ils seront pris en charge par les autorités congolaises dès leur arrivée à Kinshasa, où ils devraient arriver entre minuit et 01H00. Il s'agissait d'un vol conjoint Frontex auquel participaient également la Finlande et la Roumanie. Trois ressortissants congolais en séjour illégal dans ces deux pays ont été rapatriés par le même vol. En prévision de cette expulsion, une trentaine de personnes avaient manifesté lundi soir devant l'Office des étrangers. Selon elles, au moins deux opposants politiques étaient concernés par l'expulsion. Elles ont aussi rappelé qu'en février dernier, l'hebdomadaire britannique The Observer dévoilait un document du ministère de l'Intérieur de la République démocratique du Congo (RDC) qui recommandait de torturer "discrètement" les opposants au gouvernement arrêtés à la suite de leur expulsion de Grande-Bretagne, d'Italie et de Belgique. (Belga)

 

Vos commentaires