Mondial 2018 - "On a fait tout notre possible, mais les victoires morales n'existent pas", confie Santos

(Belga) Le Portugal, champion d'Europe, a été éliminé par l'Uruguay en huitième de finale de la Coupe du monde de football samedi. "On a fait tout notre possible, mais les victoires morales n'existent pas", a reconnu le sélectionneur portugais Fernando Santos.

"Il faut féliciter l'Uruguay pour sa victoire et sa qualification", a commencé Santos. "Je suis triste pour le Portugal, je sais qu'au pays les gens étaient rassemblés dehors, dans la rue et sur les places, et je veux m'adresser à eux en leur disant qu'il est très triste que nous n'ayons pas obtenu le résultat que nous voulions. Je partage leur tristesse. Une victoire aurait été importante pour que la fête continue au Portugal. Nos joueurs ont montré une belle motivation, ils ont essayé par tous les moyens de marquer et on a fait tout notre possible pour ça mais les victoires morales n'existent pas. Bravo à l'Uruguay." L'Uruguay a inscrit le premier but au terme d'un une-deux particulier entre Cavani et Suarez. "Il y a eu une diagonale de droite à gauche, puis une autre de gauche à droite et aucun logiciel ne permet de contrer cela. L'Uruguay n'avait jamais marqué un but comme ça. Cavani et Suarez ont fait d'excellentes passes. L'autre but a été marqué par Cavani et nous n'étions pas préparés pour cela. Tout le mérite en revient à l'Uruguay." Santos a été interrogé sur la poursuite de la carrière internationale de Cristiano Ronaldo, 33 ans. "Je suis convaincu que Cristiano a encore beaucoup à donner au football. En septembre une nouvelle compétition débute, la Ligue des nations de l'UEFA, et j'espère qu'il sera avec nous pour aider nos jeunes joueurs à progresser. C'est important d'avoir notre capitaine avec nous et c'est un joueur toujours important pour nous." (Belga)

Vos commentaires