En ce moment
 
 

Un navire belge sauve 38 naufragés dans le Golfe d'Aden

 
 

La frégate "Louise Marie" de la Marine a sauvé lundi 38 des 46 occupants d'un navire en train de couler dans le Golfe d'Aden, a annoncé l'opération européenne Atalanta, dans laquelle elle est engagée depuis de début du mois.

Ces 38 personnes ont été recueillies à bord du "Louise Marie" et ont reçu un traitement médical, des boissons et de la nourriture, a précisé le QG de l'opération navale EU NAVFOR - Atalanta, installé à Northwood (au nord de Londres) dans un communiqué. Huit occupants de ce bâtiment sont toutefois portés disparus.

Cette opération de sauvetage a eu lieu à 08h00 locales, a précisé le QG d'Atalanta. La frégate belge, qui patrouillait dans le corridor de transit internationalement recommandé du Golfe d'Aden, entre la Somalie et le Yemen, a observé une petite embarcation en train de sombrer, avec certaines personnes étant déjà à la mer.

Le "Louise-Marie" a "rapidement réagi, manoeuvrant pour tenter de secourir les personnes à la mer avec ses embarcations de sauvetage". Son hélicoptère (une "Alouette III", NDLR) a aussi pris l'air pour poursuivre la recherche de survivants, a ajouté le QG de Northwood. "Après des recherches considérables dans la zone, aucun signe n'a été trouvé des huit personnes disparues", a poursuivi le communiqué.

La frégate belge a maintenu son hélicoptère en vol et a reçu le renfort d'un avion de patrouille maritime japonais - lui aussi engagé dans la lutte contre la piraterie dans la région - pour rechercher d'éventuels survivants. Selon une source militaire informée, les occupants de l'embarcation semblaient être des Somaliens. Ils devraient être remis aux autorités yéménites, qui décideront de leur sort, a ajouté cette source.

Le "Louise-Marie" a entamé vers le 6 septembre une mission de lutte contre la piraterie au large des côtes de l'Afrique orientale - une première pour la Marine - et a déjà à son actif deux missions d'escorte de navires commerciaux. Sa zone d'opération au large de l'Afrique orientale s'étend des parages du golfe d'Aden aux Seychelles, soit une zone vaste comme toute la mer Méditerranée.

Le navire, sous le commandement du capitaine de frégate Jan De Beurme, y patrouillera jusqu'au 13 décembre, avant de mettre le cap sur la Belgique, avec un retour attendu à Zeebrugge le 23 décembre.



 

Vos commentaires