Volvo Ocean Race: la police chilienne enquête sur la disparition de Fisher

Volvo Ocean Race: la police chilienne enquête sur la disparition de Fisher
La police chilienne ouvre une enquête sur la disparition du marin britannique John Fisher lors de la Volvo Ocean Race le 3 avril 2018Nicolas KLEIN TORRES

La police chilienne a ouvert une enquête sur la disparition du marin britannique John Fisher, tombé du voilier hongkongais Sun Hung Kai/Scallywag participant à la Volvo Ocean Race et qui est arrivé mardi au Chili.

Le bateau s'est amarré à l'aube dans un port privé de la ville de Puerto Montt, au sud du pays. Les coéquipiers de Fisher en sont descendus sans faire de déclarations, a constaté l'AFP.

Le Britannique de 47 ans est tombé à l'eau à 13h42 GMT lundi 26 mars, à quelque 1.400 miles (2.250 km) à l'ouest du Cap Horn dans l'Océan Pacifique, lors de la septième étape de la Volvo Ocean Race, course autour du monde en équipages avec escales, entre Auckland (Nouvelle-Zélande) et Itajai (Brésil).

Il a été considéré le lendemain comme "définitivement perdu" par les organisateurs de la course.

L'équipage a été entendu par les autorités chiliennes et "conformément aux instructions du procureur, la brigade criminelle et de la police scientifique ont réalisé les constatations liées à l'accident", a expliqué César Fonseca, officier de police.

Des photos du voilier et des mesures ont été effectuées à bord, selon le commissaire Franco Cardenas, de la brigade criminelle.

La Volvo Ocean Race version 2017-2018 est la plus longue dans l'histoire de cette compétition née en 1973 et qui se dispute tous les trois ans, s'étirant sur huit mois et 45.000 miles entre Alicante et La Haye.

Vos commentaires