En ce moment
 
 

YMW, un Belge à la tête d'un énorme trafic de cocaïne et d'armes de guerre, arrêté en Espagne

YMW, un Belge à la tête d'un énorme trafic de cocaïne et d'armes de guerre, arrêté en Espagne
 
 

Un Belge de 33 ans, considéré comme le chef d'un réseau de trafic de cocaïne et lié au trafic d'armes, a été arrêté en Espagne et est en attente de son extradition vers la Belgique, a annoncé mercredi la garde civile espagnole.

Cet homme, que la garde civile a seulement désigné par ses initiales "Y.M.W", est considéré chez nous comme "l'un des plus grands responsables d'une organisation criminelle" qui se consacrait à la réception, la logistique et la distribution "d'importants chargements de cocaïne au port belge d'Anvers, avant leur livraison sur tout le reste du continent", a indiqué la garde civile dans un communiqué. "Les membres de cette organisation étaient directement liés au trafic d'armes de guerre au niveau international", a-t-elle ajouté. L'été dernier, la police avait localisé cet homme dans une luxueuse villa de la région de Malaga, dans le sud du pays. Mais en octobre, lorsqu'un mandat d'arrêt européen, permettant son interpellation, avait été émis, il "avait fui précipitamment". Le 23 décembre, les policiers avaient fini par retrouver sa trace lorsqu'il avait retrouvé sa famille pour les fêtes de fin d'année dans la région voisine de Grenade, dans un village reculé où ils avaient alors pu l'arrêter. Il est désormais en attente de la décision du haut tribunal de l'Audience nationale sur son extradition vers la Belgique. Le port d'Anvers, l'une des plaques tournantes du trafic de cocaïne, est la première voie d'accès pour cette drogue en Europe: en 2020, près de 65,5 tonnes y ont été saisies.




 

Vos commentaires