En ce moment
 
 

Accident mortel sur la N25 à Genappe: "Il faut limiter la vitesse à 90km/h, beaucoup de gens roulent à 130 ou 140 km/h"

Un accident impliquant un tracteur et une voiture est survenu jeudi sur la nationale 25 à Genappe, a-t-on appris auprès de la zone de secours du Brabant wallon. Le conducteur de l'engin agricole est décédé. Gérard Couronné s'est exprimé au micro de Gautier Falque.

Les pompiers brabançons des casernes de Braine-l'Alleud, Nivelles et Wavre ont été appelés à intervenir, jeudi peu avant midi, entre les sorties de Genappe et de Lillois, en direction de Wavre. Lors de la collision, le tracteur s'est couché sur le flanc. Les secouristes ont dû en désincarcérer le conducteur. Celui-ci, un agriculteur originaire de Courcelles, est décédé sur les lieux de l'accident, confirme-t-on à la zone de police de Nivelles/Genappe.

"Un accident de plus malheureusement. Et c'est toujours le même schéma... C'est un agriculteur qui roule sur son tracteur et qui est percuté par l'arrière par une voiture. Le tracteur se retourne sur le conducteur et le conducteur est tué", regrette Gérard Couronné, bourgmestre de Genappe.

Selon lui, les problèmes sur cette route sont, à la fois, "la vitesse et les tracteurs". "Je pense que les deux ensemble ce n'est plus possible de maintenir (...) Les mesures avancées dans le cadre de la commission de sécurité routière, limiter la vitesse à 90km/h est une excellente idée, à condition que cela soit contrôlé sinon cela ne sert à rien. Une autre idée est de réserver la bande d'arrêt d'urgence aux tracteurs. Je pense qu'on ne pourrait le faire que pour les tracteurs... Par contre les machines à betteraves et les moissonneuses batteuses sont beaucoup trop larges (...) mais la première mesure est de limiter la vitesse, la limiter et la contrôler", explique le bourgmestre, qui est persuadé que la limitation à 120km/h, "c'est trop".

"Il y a très peu de gens qui roulent à 120km/h. Il y en a beaucoup plus qui roulent à 130 ou 140 km/h (...) Et je peux comprendre que quand on rattrape un tracteur qui roule à 30km/h, ça pose des problèmes... La preuve, hier encore", précise-t-il.

Pour Gérard Couronné, exclure totalement les tracteurs de cette route serait "une solution de facilité". "Il faut savoir que si on exclut les tracteurs de la N 25, ils vont traverser les villages, les centres-villes etc. Et quand on voit l'importance des convois, cela me parait difficile. Donc la solution serait de continuer à les admettre en prenant des dispositions pour assurer la sécurité des gens qui sont sur les tracteurs. C'est-à-dire 90km/h contrôlés", renchérit le bourgmestre.

Vos commentaires