En ce moment
 
 

24H vélo de Louvain-la-Neuve: attention aux mineurs présents sur le campus, "il peut y avoir des sanctions"

 
 

C'est le grand retour des 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve cette année ! Le départ vient d'être donné et petite particularité cette année, c'est la première fois que l'événement a lieu pendant les vacances scolaires.

85 équipes au départ, plus de 45.000 fêtards attendus jusqu'à demain. Le départ de cette édition 2022 des 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve vient d'être donné ce mercredi midi. 

Si les vélos de différentes catégories - folklorique, humanitaire, course - qui rouleront durant vingt-quatre heures sur un parcours de quatre kilomètres sont l'âme de l'événement, les 24 heures vélos constituent surtout une des plus grandes manifestations du folklore estudiantin en Belgique

Particularité cette année : l'événement a lieu en plein milieu des vacances scolaires pour le secondaire. Pour la première fois, les 24 heures ont lieu durant les vacances scolaires. Les organisateurs ont prévu des animations spécifiques pour les jeunes ce mercredi après-midi, pour renforcer le caractère familial de la manifestation.

Cependant, les autorités s'attendent donc à voir davantage de mineurs sur le site, et ils rappellent donc via une ordonnance de police que leur présence n'est pas désirée sur le site de 23 heures à 7 heures du matin. 

Il n'y aura pas de contrôles actifs, mais des sanctions sont prévues dans des cas extrêmes. 

Les mineurs de plus de 16 ans pourront être sanctionnés

"Si dans le cadre d'une intervention de la police, on constate la présence d'un mineur, la police l'emmènera au poste de police à l'antenne administrative de Louvain-la-Neuve et on téléphonera aux parents pour que les parents viennent le rechercher", précise Julie Chantry, bourgmestre d'Ottignies-Louvain-la-Neuve.

"On ne parle pas de sanctions, mais on parle donc de faire quitter les lieux à un mineur qui n'est plus désiré sur le site. S'il y a un vrai problème lié à la présence d'un mineur, il faudra peut-être arriver à une sanction, tout en sachant qu'on ne peut mettre de sanction à un mineur de moins de 16 ans. Donc si un mineur de plus de 16 ans a un comportement problématique et que les parents ne viennent pas le chercher, alors ça pourrait se transformer en sanction", conclut-elle.


 

Vos commentaires