En ce moment
 
 

Faillite de Ford Cegeac: découvrez les dettes du concessionnaire

 
 

Le tribunal de commerce de Bruxelles se prononcera dans le courant de la semaine à propos de la faillite du distributeur de Ford, Cegeac, l'un des plus importants en Belgique. Ce dernier avait déposé le bilan le 27 février mais le tribunal n'avait pas prononcé la faillite car le dossier était alors incomplet. Les actifs n'étaient pas clairement mentionnés et les résultats de l'entreprise pour l'an dernier n'étaient pas encore disponibles.

Le tribunal se demandait ainsi pourquoi le stock de voitures dont dispose actuellement Cegeac, estimé à quelque 9 millions d'euros, n'avait pas été inscrit dans les actifs. Au cours de l'audience de lundi, il est apparu que Ford, après avoir résilié fin novembre tous les crédits pour le distributeur, avait sollicité et obtenu un séquestre sur ce stock. Cegeac a un passif proche des 10 millions d'euros et réalisait ces derniers temps une perte mensuelle de 200.000 euros.

Plus aucun rendez-vous n'est pris avec le client

Cegeac doit également faire face à un arriéré fiscal et à des dettes ONSS à hauteur de plus de 600.000 euros. Un plan de remboursement avait été établi avec l'ONSS, mais les engagements n'étaient plus honorés depuis février. Le personnel n'est pas encore licencié, mais l'entreprise elle-même est à l'arrêt, ont indiqué lundi les administrateurs devant le tribunal. Tous les travailleurs sont présents, mais il n'y a pas de travail car Ford ne fournit plus les pièces de rechange. Plus aucun rendez-vous n'est pris avec le client. Les voitures commandées seront toutefois bien livrées aux clients.




 

Vos commentaires