Un dimanche sans voiture à Bruxelles: à quoi faut-il s'attendre?

Bruxelles se prépare à une nouvelle édition du Dimanche sans voitures, qui a lieu ce 16 septembre. De 9h30 à 19h00, il ne sera pas possible de circuler en voiture ou à moto dans la capitale.

De nombreux événements seront organisés dans la ville pour l'occasion et les transports en commun de la Stib et de De Lijn seront gratuits, tandis que la SNCB proposera un billet à 5 euros pour voyager de façon illimitée.

Mais attention, ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de voiture que tout est permis. Le code de la route reste bien évidemment d'application, comme le rappelle Bianca Debaets, secrétaire d"état bruxelloise en charge de la sécurité routière. 

"Nous allons faire passer des messages de sensibilisation par des tags, du graffiti sur le sol à une trentaine d'endroits à Bruxelles. Nous allons aussi mettre en place un 'Slow village', où l'on expliquera par des activités les citoyens qu'il faut toujours respecter le code de la route et les limitations de vitesse", explique-t-elle au micro de Sébastien De Bock pour Bel RTL.


La vitesse limitée à 30km/h

Seuls les transports en commun, les taxis, les autocars, les services de secours, les corps diplomatiques et les véhicules d'utilité publique sont autorisés à se déplacer ce jour-là. S'y ajoutent toutefois les personnes handicapées munies de la carte et celles détentrices d'une dérogation pour pouvoir utiliser leur véhicule personnel.

La vitesse maximum sera une nouvelle fois limitée partout à 30 km/h. Lors de cette journée, de nombreuses animations pour petits et grands seront organisées à travers la capitale. Bruxellois et visiteurs pourront par exemple prendre place à une longue table de 90 mètres installée sur le parking du boulevard de Waterloo pour y partager un brunch provenant de l'un des nombreux foodtrucks présents.


Le train pour se rendre à Bruxelles

La Stib et De Lijn joueront la carte de la gratuité et la plupart des lignes seront d'ailleurs renforcées. Pour se rendre à Bruxelles, il est recommandé de prendre le train. La SNCB met en place son Mobility Pass. Au prix de 5 euros, ce billet permet de voyager librement et de façon illimitée sur l'ensemble de son réseau.

Ceux qui souhaitent malgré tout venir en voiture sont invités à se rendre au parking C du Heysel (5 euros la journée), qui peut accueillir 11.000 véhicules. D'autres parkings de dissuasion, de capacité limitée, seront disséminés en bordure de la Région et seront fléchés à partir du ring.

Vos commentaires