Les trottinettes électriques sont PARTOUT à Bruxelles: comment gérer leur stationnement parfois encombrant sur les trottoirs?

Les trottinettes électriques sont de plus en plus nombreuses en ville. Le problème, c'est leur stationnement parfois encombrant, sur les trottoirs.

Vous n’avez certainement pas pu passer à côté: les trottinettes électriques sont partout à Bruxelles. Moyen de locomotion alternatif et plus écologique, elles peuvent pourtant poser problème à certains niveaux. "Qu’on sache où sont livrées et déposées, les trottinettes, c’est déjà pas mal. Deuxièmement, je pense qu’il y a une information à faire passer vers les usagers pour ne pas abandonner ces trottinettes au milieu d’un trottoir", estime Charles Picqué, bourgmestre PS de Saint-Gilles.

Du côté de la commune d’Uccle, un dialogue s’est instauré avec la société Lime, l’une des trois présentes dans la capitale. "Nous, on compte encourager et encadrer tous ces nouveaux modes de transport et ces sociétés, qui sont les bienvenues à Uccle, mais ça doit se faire dans l’ordre. C’est pour ça que fin de ce mois-ci, nous allons rencontrer les acteurs de cette société, et nous allons regarder ensemble comment faire en sorte que ça se passe mieux", explique Boris Dilliès, le bourgmestre.

Des pistes de solutions ont été proposées pour pallier le problème de stationnements irréfléchis. "Nous travaillons pour communiquer les règles de bonne conduite et de stationnement dans l’application. Elles demandent à nos utilisateurs, à chaque fin de trajet de prendre une photo de leur véhicule stationné, ce qui nous permet aussi de dissuader les utilisateurs du mauvais stationnement, si c’est le cas", explique Benjamin Barnathan, général Manager chez Lime. 

Lime, c’est une flotte de plus de 1.200 trottinettes, mise à disposition sur 12 des 19 communes bruxelloises. Aujourd'hui, plus 40.000 personnes utilisent les véhicules de cette société pour se déplacer à Bruxelles.

Vos commentaires