En ce moment
 
 

Neuf policiers blessés dans des échauffourées à Molenbeek

 
 

Les échauffourées qui ont mis aux prises jeudi soir plusieurs jeunes de Molenbeek avec la police se sont soldées vers deux heures du matin sur un bilan de neuf blessés parmi les forces de l'ordre et cinq arrestations.

Ces violences ont fait suite à l'interpellation, vers 19 heures, d'un jeune homme de 14 ans à son domicile de la rue Vanderstichelen. La famille du jeune en question s'est rebellée et une vingtaine de riverains se sont joints à elle. Des cailloux ont été jetés sur les agents.

Ceux-ci ont emmené le jeune homme au commissariat de la rue du Facteur, devant lequel une soixantaine de personnes ont continué de semer le trouble en jetant des projectiles. La police locale a alors appelé des renforts des zones environnantes et fait venir deux autopompes ainsi qu'un hélicoptère de la police fédérale.

Les échauffourées se sont ensuite déplacées vers la rue Ribeaucourt et le boulevard Léopold II, où les groupes de jeunes ont joué au chat et à la souris avec les policiers. Des pavés ont été lancés ainsi que des bonbonnes de gaz, dont une a été lâchée sur le dos d'un policier depuis le deuxième étage d'un immeuble. Au total, neuf agents ont été blessés et dix véhicules de police endommagés.

Le calme est revenu vers 2 heures du matin. Cinq jeunes interpellés pour avoir lancé des projectiles ont été mis à la disposition du parquet.

"Dans le quartier maritime, nous avons procédé à plusieurs interpellations dans le cadre de trafic de drogue. Cela gène bien sûr les délinquants, dont certains noyaux veulent en faire une zone de non-droit. J'espère que la justice sera sévère", a confié Philippe Moureaux, bourgmestre de Molenbeek, au micro de RTL-TVI.



 




 

Vos commentaires