En ce moment
 

Un nouveau squelette authentique de dinosaure débarque à Bruxelles: "C'est très fragile, plus fragile que du verre" (vidéo)

 

Quelque 200 pièces d'un fossile de platéosaure (Plateosaurus) sont arrivées à l'Institut royal des sciences naturelles. Il s'agit d'un dinosaure fossile de cinq mètres de long, âgé de 210 millions d'années. Il faudra au moins un an pour le reconstituer. Puis, le fossile sera présenté au public dans la galerie des dinosaures du musée des sciences naturelles.

Un nouveau squelette authentique de dinosaure débarque à Bruxelles: celui d'un platéosaure. Un tel événement ne s'était plus produit depuis 1878, lorsque des squelettes d'Iguanodons avaient été découverts à Bernissart, dans le Hainaut et envoyés pour certains à Bruxelles. Réceptionné il y a un mois environ, le fossile subit une sorte de toilettage dans le laboratoire de paléontologie du musée des Sciences naturelles de Belgique. Trois techniciens sont constamment au travail. "C'est très fragile, plus fragile que du verre, décrit  Stéphane Berton, préparateur en paléontologie, au micro de Justine Sow et Steve Damman. Il faut être très prudent avec les outils, très minutieux et s'arrêter au bon moment, sinon ça casse".


Les préparateurs travailleront délicatement pendant un an et demi

Avec la plus grande délicatesse, les préparateurs retirent les sédiments qui entourent les ossements depuis des millions d'années et le plâtre qui a permis de les transporter. La préparation ne fait que commencer: il faudra attendre un an voire un an et demi pour que tout soit terminé. "Dès qu'on dégage une petite partie, on doit mettre un plastifiant sur le fossile afin de conserver son intégrité, détaille Jonica dos Remedios, préparatrice en paléontologie. Car le squelette est quand même fissuré et assez fragile".


Il sera présenté au public en 2017

Les 200 os de ce platéosaure à assembler sont une aubaine pour les paléontologues et une grande fierté pour le musée des sciences naturelles. Le spécimen provient d'une carrière en Suisse, où de très nombreux dinosaures de ce genre sont découverts. Ne sachant plus qu'en faire, la Suisse les prête de façon permanente à certains musées, dont celui des Sciences naturelles de Belgique. Malgré ses 210 millions d'années, le squelette est dans un état exceptionnel. "On pense pouvoir l'assembler en position de vie, explique Camille Pisani, directrice générale de l'institut royal des sciences naturelles de Belgique et du Museum. Pour cela, il faut que chaque os soit suffisamment solide pour être intégré à une structure métallique".

Cet herbivore de 5 mètres de long devrait être assemblé en 2017. Le musée l'exposera ensuite dans sa galerie des dinosaures, la plus grande salle d'Europe dédiée à ces créatures.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos