En ce moment
 
 

Cocaïne: 65 tonnes saisies à Anvers en 2020, un nouveau record

65 tonnes de cocaïne saisies à Anvers en 2020: avec la crise du coronavirus, le trafic n'a pas diminué mais s'est adapté
 
 

Un nouveau record a été battu au Port d'Anvers en 2020, avec plus de 65 tonnes de cocaïne saisies. Il s'agit de l'un des ports les plus importants d'Europe, ce qui en fait une "plaque tournante" du trafic de drogue. Le trafic n'a pas diminué avec la pandémie mais s'est adapté.

Munis d'un appareil, les agents des douanes scannent les cargaisons. Cela leur permet d'inspecter le contenu de paquets sans les ouvrir. Pour les travailleurs, c'est un gain de temps précieux. Chaque année, environ 10 millions de conteneurs sont débarqués à Anvers. Il est donc impossible de tous les inspecter. 

La stratégie employée a permis de saisir cette année plus de 65 tonnes de cocaïnes en provenance principalement d'Amérique du sud. Il s'agit d'un nouveau record. Le trafic de drogue ne s'est pas arrêté avec la crise sanitaire. En revanche, les trafiquants ont modifié leurs façons de dissimuler leur cargaison. "La cocaïne est mise dans la structure du conteneur ou mixée dans des marchandises. Cette méthode permet de faire des trafics de drogue sans que des personnes rentrent physiquement sur les terminaux", éclaire Krisitian Vanderwaeren, administrateur général des douanes.

125 millions d'euros investis par le gouvernement

En Europe, la Belgique est la destination numéro 1 pour le trafic de cocaïne. Le port d'Anvers est apparemment bien connu dans les pays producteurs de drogue. "Il y a plus ou moins 10 millions de mouvements de conteneurs. Il faut donc trouver le bon conteneur et ça n'est pas facile pour les douaniers et les policiers. Et géographiquement, on est centré en Europe", explique Bob Vandenberghe, responsable du programme des Nations-Unies de contrôle des conteneurs. 

Les douaniers estiment qu'ils arrivent à saisir 10 à 20% de la drogue qui transite par le port d'Anvers. Pour tenter d'augmenter leur efficacité, le gouvernement fédéral  investit 125 millions d'euros. Ce montant sert principalement à améliorer leur équipement technologique.




 

Vos commentaires