En ce moment
 

Des déguisements de la fête des "100 jours" d'une école de Flandre suscite la polémique: la direction se défend

Des déguisements de la fête des
© Youtube

Des élèves de rhétos ont provoqué une polémique après la fête des 100 jours dans leur école. Ils ont choisi le thème de l'Arabie Saoudite pour marquer la fin de leurs études secondaires. De nombreux internautes ont réagi en découvrant les images. Des adolescents font l'amalgame entre Islam et terrorisme. Le directeur de l'établissement a réagi suite à la polémique.

La fête des "100 jours ", c'est ce moment où les élèves de rhéto célèbrent leurs 100 dernières journées d'école. Traditionnellement, ils se déguisent en fonction d'un thème. Cette année, une école en Flandre a opté pour l'Arabie Saoudite.

Au beau milieu de la cour de récré, ils sont une trentaine, les genoux à terre, à se courber sur leur tapis. Ces élèves de rhéto imitent une prière musulmane. En guise de déguisement, ils portent des robes et des tissus sur la tête pour imiter les costumes saoudiens. Certains portent une fausse ceinture explosive et font l'amalgame entre Islam et terrorisme. 


 © Twitter

Les images de cette "fête" ont été partagées sur les réseaux sociaux. Et elles sont très mal passées... 

"Est
-ce encore de la liberté d'expression ce que les élèves de cette école ont commis à l'encontre des musulmans et des Arabes (d'Arabie Saoudite)? D
'autant plus que cela vient d'élèves d'une école dite catholique, où le respect et la tolérance envers autrui devrait être le maître-mot, est-ce donc comme cela que l'éducation se fait dans une école catholique? En rabaissant une communauté, à les imiter sans même comprendre le sens. Je trouve cela scandaleux et cette information a sa place dans les médias afin de montrer que si aujourd'hui l'Islam à une mauvaise image, c'est bien à cause de ce genre de comportement, d'idioties", nous écrit un homme via le bouton orange Alertez-Nous.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup de personnes se sont indignées en découvrant cette mise en scène. De nombreux internautes ont dénoncé une forme d'islamophobie, d'autres ont expliqué qu'il s'agissait de stéréotypes dangereux.

Le directeur de l'établissement a réagi en insistant sur le contexte "carnavalesque" de cette tradition de dernière année de secondaire. "Conformément à la tradition des 100 jours, les élèves se sont déguisés. Un jour en touristes, le lendemain le thème choisi était les années 20, mercredi c'était l'Arabie Saoudite. L'ambiance des 100 jours est une ambiance carnavalesque, ce qui veut dire qu'on y retrouve certains clichés. Pendant ces activités, nous ne voulons en aucun cas insulter ni blesser. Nous regrettons que qui que ce soit, à l'école ou à l'extérieur de l'école, se sente offensé par cette activité des 100 jours", a expliqué le directeur de l'école.

Vos commentaires