En ce moment
 
 

A Middelkerke, le bourgmestre a appelé à "l'incivisme politique" et autorise la réouverture des terrasses de l'Horeca

A Middelkerke, le bourgmestre a appelé à
© BELGA IMAGES
 
CORONAVIRUS
 

Jean-Marie Dedecker, bourgmestre de Middelkerke en Flandre-Occidentale, a décidé d'autoriser aux restaurants et aux cafés d'installer leurs terrasses dès cette semaine, a-t-il indiqué lors d'une interview ce dimanche à la VRT.

Lors du dernier comité de concertation, tenu ce vendredi, les experts ont misé sur une réouverture de l'Horeca au 1er mai, n'envisageant aucune perspective pour les vacances de Pâques. Plusieurs bourgmestres de la Côte avaient alors exprimé leur déception face à cette décision. Et afin de prouver au Premier ministre Alexandre De Croo qu'une réouverture des terrasses de l'Horeca peut avoir lieu "en toute sécurité", le bourgmestre de Middelkerke, Jean-Marie Dedecker, a décider de donner l'autorisation aux cafetiers et restaurateurs d'installer leurs terrasses dès cette semaine. 

Il n'a d'ailleurs pas caché sa colère lors de l'émission du dimanche 'De Zevende Dag' sur la VRT. "C'est presque impensable", a-t-il réagit, rappelant que l'Horeca a déjà du faire une croix sur les vacances d'automne, d'hiver et même celles du carnaval. Difficiles donc pour eux de sacrifier en plus celles de Pâques. 

"Incivisme politique"

Pour Jean-Marie Dedecker, cela reviendrait à "une véritable saignée" pour le secteur, tant sur le plan économique qu'humain. Il plaide ainsi pour une forme "d'incivisme politique" en annonçant que les établissements Horeca de sa commune auront le droit d'installer leurs terrasses dès cette semaine. Même les bars de plage pourront être mis en place. 

Le bourgmestre envisage par la suite d’inviter le ministre-président flamand, Jan Jambon et le Premier ministre Alexander De Croo à venir sur place pour examiner l'avancée de la situation. "Ils pourront alors voir à quel point il est absurde que les gens puissent venir jusqu’ici dans des trains bondés, s’entasser comme des sardines dans le tram de la Côte, souffler un peu sur un banc non-désinfecté, sans pouvoir pour autant se reposer sur la chaise désinfectée d’une terrasse, ou le siège d’un bar de plage", a-t-il déclaré.  

Les terrasses seront donc autorisées à ouvrir mais il est peu probable qu'elles puissent accueillir le public. Jean-Marie Dedecker espère un changement de décision d’ici le 1er avril pour que l'Horeca puisse souffler un peu et profiter des vacances de Pâques pour rouvrir. Présent sur le plateau de la VRT ce dimanche, Jan Jambon a déclaré qu’il était également en faveur d’une réouverture de l’horeca à cette date, même s’il restait loyal envers la décision prise par le comité de concertation. 

 




 

Vos commentaires