En ce moment
 
 

Variant britannique en Flandre: une mère de famille, partie skier, à l'origine d'une contamination

 
CORONAVIRUS
 

Plusieurs écoles ont fermé leurs portes en Flandre ces derniers jours à cause du variant britannique du coronavirus. On en sait aussi un peu plus sur la façon dont le virus s'y est répandu, suite notamment à un non-respect des règles de quarantaine au retour d'un voyage.

Une mère de famille d'Edegem est partie skier la première semaine de Noël en Suisse. A son retour, elle récupère sa fille pour la deuxième semaine de vacances. Le lendemain, la mère fait un test. Résultat: négatif. Elle se met en quarantaine comme prévu par le protocole. Mais sept jours plus tard, deuxième test et il est positif. Entre temps, sa fille était déjà retournée chez son père. L'enfant rentre à l'école le 4 janvier. Elle ressent de légers symptômes trois jours plus tard. La famille du père se fait alors tester: tous sont positifs.

5.000 personnes en quarantaine

Deux médecins, celui de la famille et celui d'un hôpital, demandent avec insistance de prolonger leur quarantaine craignant un variant du virus. Mais il est déjà trop tard, la fillette a déjà contaminé une camarade de classe dont la mère enseigne dans une autre école à Kontich, à deux kilomètre d'Edegem. Résultat, les deux écoles sont fermées et cinq mille personnes sont placés en quarantaine. (En savoir plus).

Plusieurs écoles fermées en Flandre à cause de variants du coronavirus

 




 

Vos commentaires