En ce moment
 

A la Louvière, une chèvre égarée se retrouve dans la cour d'une école: "Elle est rentrée dans les toilettes"

A la Louvière, une chèvre égarée se retrouve dans la cour d'une école:

Rapidement alerté, le personnel s'est affairé à secourir l'animal égaré.

C'est une découverte surprenante qu'on fait, ce lundi, les élèves et le personnel de l'institut Saint-Joseph à La Louvière. Aux alentours de 12h15, une chèvre s'est retrouvée dans la cour de l'établissement. Instantanément, cette nouvelle venue a entraîné un attroupement des jeunes scolarisés, forcément peu habitués à accueillir ce type d'arrivants dans leur cour de récréation. 

Rapidement alerté, le personnel s'est donc affairé à secourir l'animal égaré. Pascal Mahieu, économe de l'établissement, a participé à ce sauvetage hors du commun. "On l'a emmenée dans le local le plus près. Ce sont les toilettes ! Elle est rentrée dans les toilettes et nous avons fermé la porte avant de contacter la SPA", s'exclame-t-il.


"Une heure plus tard, elle était partie"

Une mise à l'écart jugée essentielle afin de protéger les enfants. "Elle aurait pu se montrer agressive", indique notre témoin qui rappelle l'importance de protéger également l'animal dans de telles circonstances. "Les enfants chahutent, veulent prendre des photos, etc. Donc c'était mieux comme ça", souligne-t-il. 

Une équipe de la SPA de la Louvière a finalement pris en charge cette chèvre égarée. L'évacuation a été rapide. "Près d'une heure plus tard, elle était partie", indique Pascal Mahieu. Selon l'économe, un chemin de fer se trouve à proximité de la cour de l'établissement. "Elle a pu venir de ce côté, je pense", note le témoin. 

Impossible de savoir d'où vient précisément cette chèvre. "Un monsieur a des chèvres et des moutons pas très loin. Elle vient peut-être de là bas, je ne sais pas. En tout cas, si quelqu'un la cherche, il doit savoir qu'elle se trouve désormais à la SPA de la Louvière", affirme Pascal Mahieu.

Sur son compte Facebook, la SPA de la Louvière a lancé un appel pour retrouver le propriétaire de l'animal qu'elle a d'ores-et-déjà baptisé "Lady" en référence à la chanson "Sexy Lady", qui passait à la radio au moment de son sauvetage...

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires