En ce moment
 
 

Des habitants du Borinage victimes d'un faux policier: voici comment éviter le canular

Des habitants du Borinage victimes d'un faux policier: voici comment éviter le canular
© Belga

Ce jeudi, la zone de police boraine nous a indiqué par communiqué de presse que des citoyens étaient victimes d'un ou plusieurs faux policiers. "Depuis quelques jours des citoyens se présentent dans nos Commissariats pour un rendez-vous fixé par téléphone par une personne se faisant passer pour un policier", indique la porte-parole de la zone, Siham Zannoun, dans le communiqué.

Face à ces faits, la police locale tient à rappeler quelques éléments pour éviter de se faire avoir. Pour entendre un individu dans ses locaux, la police envoie généralement une convocation par courrier (envoyée par la poste ou déposée dans votre boite aux lettres). Le document est transmis plusieurs jours avant la date d'audition. "Il s'agit d'un document officiel reprenant de nombreuses informations dont le lieu, la date et l'heure du rendez-vous mais aussi les coordonnées du policier en charge du dossier", précise la porte-parole.

Dans des cas exceptionnels, la police boraine ajoute que les policiers peuvent appeler les citoyens par téléphone pour fixer un rendez-vous. "Lorsque c'est le cas, ils se présentent au téléphone, donnent leur nom, leur grade et le service dans lequel ils travaillent. Ils communiquent également leur numéro de téléphone professionnel de façon à ce que vous puissiez les contacter en cas d'empêchement", explique le communiqué de presse.

Pour finir, la porte-parole tient à transmettre quelques conseils: "Si dans les jours ou semaines à venir, vous deviez être contacté, au téléphone, par un 'policier' vous invitant à vous rendre dans un commissariat, n'hésitez surtout pas à lui demander son nom, son grade, son affectation mais aussi un numéro de contact. Et en cas de doute, essayez de le rappeler, vous saurez si vous êtes ou non victime d'un 'canular'". "Et n'oubliez pas de nous signaler les faits", conclut Sihan Zannoun.

Vos commentaires