En ce moment
 
 

Incendie spectaculaire d’une usine Seveso à Saint-Ghislain: riverains calfeutrés mais pas de plan catastrophe

Vous étiez nombreux à nous avoir alertés via notre bouton orange Alertez-nous sur un incendie ce jeudi après-midi à l’usine chimique Yara à Saint-Ghislain, entre Tertre et Villerot. "Explosion et gros dégagement de fumée", "un gros champignon de fumée noire", "de la fumée jaune"… Vos descriptions accompagnées de photos ne laissaient pas planer le doute. A 15h40, Henry nous expliquait que le "nuage toxique se déplace vers Jurbise".

> PHOTOS EN BAS DE PAGE

Pas de plan catastrophe

La police de la zone boraine a confirmé qu'un incendie s'est déclaré vers 14h30 à l'entreprise et que de nombreuses forces de police et des pompiers étaient sur place. "Il n’y a pas encore de plan catastrophe déclenché par le bourgmestre car on ne sait pas encore si le nuage de fumée est toxique ou non", nous expliquait la police vers 15h30. L’usine est en effet classée "Seveso", donc à risque. Finalement, les analyses des pompiers sont tombées et vers 16h, la police locale nous informait que "pour l'instant, il n'y a pas de plan catastrophe qui a été déclenché. Il y a cependant une possibilité de toxicité sur 70 m autour de l'usine".

Une information confirmée par Daniel Olivier, le bourgmestre de Saint-Ghislain. "L'incendie a pris dans des parois difficilement accessibles d'un bâtiment de l'usine. La fumée s'est dirigée vers le bois de Baudour tout proche. Nous avons quand même mandaté la Protection civile, par acquis de conscience, pour effectuer des prélèvements. La canalisation d'ammoniaque de l'entreprise est de toute façon distante et a été protégée par les pompiers, par mesure de sécurité. Aucun plan d'urgence communal ni provincial n'a dès lors été déclenché. Il n'y a donc aucun problème d'ordre Seveso."


Usine évacuée et périmètre de sécurité

Par précaution, l’usine a été évacuée et un périmètre de sécurité de 100 m autour de l'incendie a été mis en place. Les voies d'accès au site ont été fermées. Une dizaine de maisons de la rue des Croix, dont trois étaient occupées, ont par ailleurs été mises en confinement. "Les occupants des trois maisons concernées ont quitté les lieux en voiture et se sont rendus dans leurs familles", a indiqué le bourgmestre. "Par mesure de précaution, nous avons également conseillé aux habitants de la zone de fermer leurs fenêtres et leurs porteset, dans la mesure du possible, de rester chez eux." Les personnes possédant une ventilation mécanique ont été invitées à la couper. En soirée, les riverains de la Rue des Croix ont pu rejoindre leur domicile et le confinement préventif a été levé.


Le sinistre maîtrisé mais la combustion se poursuit

Le sinistre, qui a provoqué des flammes et d'épaisses fumées, a été maîtrisé vers 17h par les pompiers de Mons et de Saint-Ghislain. "Le sinistre a été maîtrisé par les pompiers internes de l'usine ainsi que par ceux des casernes de Saint-Ghislain et de Mons", a indiqué le bourgmestre. La Ville de Saint-Ghislain a indiqué sur son site internet que, même si l'incendie est sous contrôle, la combustion se poursuit "vu l'endroit difficilement accessible aux services de secours". Les services de secours maintiendront donc un dispositif de surveillance. 

Le feu s'est déclaré, pour une raison qui reste à déterminer, au niveau de mousse de polyuréthane située entre les parois d'une ancienne cuve à ammoniaque en déconstruction. L'incendie n'avait en tout cas aucun rapport avec les tests des sirènes électroniques, réalisés le même jour, comme chaque trimestre.


Pas une première

L’usine Yara Tertre S.A., située rue de la Carbo dans le zoning industriel de Tertre, est une entreprise qui produit des engrais et des produits chimiques azotés. Elle a déjà subi des incendies en 2014 et en 2009.

fumenoire

photo2

Vos commentaires