En ce moment
 
 

Un suspect de 15 ans arrêté après la mort d'un jeune à Chimay: le parquet dévoile les premiers éléments de l'enquête

 
 

Un adolescent est décédé jeudi en fin de journée à Chimay. Un autre jeune lui a donné deux coups de couteau à proximité de la gare des bus. Un suspect a été interpellé. Le parquet a donné des précisions sur l'affaire ce vendredi matin.

L'auteur présumé des coups de couteau mortels portés jeudi en fin de journée à un adolescent de 16 ans à Chimay (Hainaut) a été placé pour trois mois en institution publique de protection de la jeunesse (IPPJ), a indiqué vendredi soir le parquet de Charleroi. La victime a succombé jeudi soir à ses blessures après son admission à l'hôpital.

Une première altercation entre les deux adolescents avait eu lieu début novembre. L'auteur présumé aurait développé un sentiment de vengeance.

L'agression s'est produite jeudi à la gare des bus de Chimay, en province de Hainaut. La victime s'était ensuite réfugiée dans un café non loin. Le tenancier a témoigné dans le RTL INFO 19 heures au micro de Céline Praile: "Il s'est évanoui directement dans le sas. Un ami m'a aidé à le soutenir. On a remarqué qu'il avait plein de sang sur ses vêtements. On était vraiment impuissants, on essayait de le soutenir, de lui parler." 

Le parquet de Charleroi. a fait savoir vendredi matin que "l'auteur présumé était sur place, avec un groupe de jeunes. De même que la victime. L'auteur a, à un moment donné, quitté les lieux avant de revenir et de se diriger immédiatement vers la victime pour lui asséner deux coups de couteau."

Le 2 novembre dernier, les deux adolescents avaient déjà eu une première altercation. "Les rôles étaient inversés: l'auteur présumé avait alors reçu plusieurs coups et a notamment eu le nez cassé." Selon le parquet, l'agresseur aurait développé un sentiment de vengeance à la suite de cette première scène de violence. "Et ces faits se seraient produits à la suite de rumeurs colportées."

Le suspect, rapidement interpellé à son domicile et en aveu d'avoir asséné les deux coups de couteau à la victime, a été entendu et présenté à un juge de la jeunesse en après-midi. "Il n'est pas connu de nos services. Il a été placé pour trois mois dans un centre fermé et cette mesure est renouvelable."  Âgé de moins de 16 ans, l'agresseur ne sera pas jugé aux assises mais poursuivi devant un tribunal de la jeunesse.  Les faits sont actuellement qualifiés d'assassinat. "Et ce en raison de la première altercation qui a opposé les deux adolescents début du mois", a conclu le parquet.


 

Vos commentaires