En ce moment
 
 

Des cendres volantes très nuisibles pour les riverains vont être évacuées à Flémalle: un chantier de 14 ans et 50 millions d'euros

1,7 million de mètres cubes de cendres volantes, très nuisibles pour les riverains, vont être évacuées du terril du Hénâ aux Awirs, à Flémalle, vers des cimenteries. Le chantier va durer 14 ans et coûtera 50 millions d'euros.

Electrabel entamera le 21 mai le chantier destiné à l'évacuation de 1,7 million de mètres cubes de cendres volantes actuellement stockés sur le terril du Hénâ aux Awirs (Flémalle, province de Liège). Ce chantier, qui durera jusqu'en 2029, coûtera à l'entreprise quelque 50 millions d'euros.


Un chantier en deux temps

Le chantier se déroulera en deux temps. D'ici octobre 2016, différents travaux de terrassement seront réalisés afin de construire les socles pour la réalisation de la bande transporteuse de 25 centimètres de diamètre destinée à l'excavation proprement dite qui, elle, s'effectuera d'octobre 2016 à novembre 2029. La zone sera alors réaménagée en zone verte, son état initial.


Les riverains seront avertis fréquemment de l'évolution du chantier

L'entreprise, qui manifeste ainsi sa volonté d'assumer son passé industriel, a mis en place quelque 60 recommandations, liées au permis unique délivré en mars dernier par le ministre wallon de l'environnement Carlo Di Antonio, afin de réduire au maximum les nuisances des riverains et d'assurer la sécurité du chantier qui sera réalisé à raison de 150 jours annuellement. Les riverains seront d'ailleurs avertis fréquemment de l'évolution du chantier au travers de différents moyens de communication dont une ligne verte ou encore le comité d'accompagnement récemment mis sur pied. Les cendres ainsi évacuées seront transportées par voie fluviale vers différents cimentiers qui valoriseront, comme le veut la région wallonne, la matière. Ce chantier mobilisera une trentaine de personnes lors de sa mise en place.

Vos commentaires