Entre Tihange et Tinlot, cette route ne sert à rien depuis près de 15 ans, mais il faut faire des travaux pour l'entretenir…

Une route qui ne sert à rien depuis près de 15 ans. Entre Tihange et Tinlot, une liaison qui n’en finit pas de ne pas se terminer. Il faut aujourd’hui faire des travaux pour entretenir cette route inutilisée qui malgré tout, se dégrade.

Sur le rond-point au pied de la centrale de Tihange, il y a une sortie sans issue. Il est impossible de prendre la direction de Tinlot. Seuls des promeneurs et des cyclistes l'empruntent. "C'est vrai que c'est un bel endroit pour se promener", a confié un joggeur à Vincent Jamoulle, dans le RTL info 13h ce lundi.

Pourtant, depuis 14 ans, 5 kilomètres de route coupent le paysage en deux. Mais il reste trois kilomètres à construire, donc elle est inutile et interdite à la circulation. En réalité, "il y a plus de 35 ans que ce projet a été conçu. C'était d'abord une autoroute à 4 bandes, puis le ministre à l'époque a revu le projet. Puis on a eu 10 ans du ministre Daerden sans le moindre travail", a poursuivi l'échevin.

Pour soulager le centre de Huy

L'objectif de cette route est de relier la Hesbaye au Condroz, et de soulager ainsi la ville de Huy des nombreux camions qui transitent par son centre. "C'est un problème de sécurité, car des camions de 40 tonnes traversent le centre", a expliqué Joseph George, échevin cdH de l'aménagement du territoire.

"D'après les études, si cette route est terminée un jour, cela allégerait le trafic dans le centre de Huy de près de 40%".

D'abord il faut... réparer !

Hélas, 14 ans, même sans voiture, cela use les infrastructures. 

La région wallonne a promis que les travaux allaient reprendre. D'abord pour entretenir et réparer ce qui existe déjà. Et il faudra par endroit reculer la colline, qui a tendance à dégringoler sur la route.

Le premier tronçon de 5 kilomètres devrait être ouvert fin 2018. Pour les 3 kilomètres restant, il faudra attendre 2020.

Vos commentaires