En ce moment
 
 

Inondations: les sinistrés font face aux moisissures et champignons

 
Inondations de la mi-juillet 2021
 

Dans les zones sinistrées par les inondations en Belgique, les particuliers font face à d'importants problèmes de moisissures. L'humidité s'est installée dans les murs et favorise l'apparition de champignons. Comment les faire disparaitre?

Nous avons visité la maison de David à Chênée. Chez lui, la moisissure est apparue en quelques jours à peine. "Je peux vous inviter à une super omelette-champignons si vous voulez. Il y a de toutes sortes", plaisante-t-il en nous montrant ses murs. "Ce sont les anciens plafonnages avec du sable. Donc tout le sable a tiré l'eau dedans, et fait ressortir les champignons. Une fois qu'on aura enlevé le plafonnage et asséché la brique, on aura plus de problème de champignon à ce niveau-là, c'est clair et net", confie-t-il.

 

David fait fonctionner un déshumidificateur prêté par la commune car il faut réduire l’humidité au maximum. Gael, son voisin, a aussi dû s’équiper. "On a des champignons d'un peu toutes les couleurs. Beaucoup qu'on voit de couleur saumon, des taches noires qui apparaissent. On sent que les murs rejettent", nous explique-t-il.

On a commencé à sentir l'atmosphère aux étages qui était un peu plus moite

La priorité, c’est donc de stopper la propagation des moisissures avant qu’elles n’arrivent aux étages supérieurs. "Il y a un vrai risque. Au début on ne s'en tracassait pas trop, et puis on a commencé à sentir l'atmosphère aux étages qui était un peu plus moite. C'était même un peu dérangeant au niveau de l'odeur. Donc on a mis des déshumidificateurs aussi à l'étage", précise Gael.

Les conseils d'un architecte

Les sinistrés doivent donc ventiler au maximum et vider leurs habitations de tous les objets qui absorbent l’humidité. "S'il y a des apparitions de champignons, (il faut) essayer de les nettoyer simplement avec une solution d'eau et de vinaigre. Ça permet d'éviter la prolifération trop rapide. Maintenant je conseille aussi aux gens, s'ils ont des champignons un peu filamenteux qui apparaissent sur des parties boisées, c'est de faire appel à un conseiller technique pour être sûr qu'on ne soit pas face à de la mérule", réagit Sébastien Deckmyn, architecte.

Solution ultime: enlever tout le plafonnage

Voilà quelques pistes pour stopper l’évolution des champignons. Mais pour les zones plus atteintes, la solution ultime est d’arracher tous les matériaux jusqu’à la brique. Dans une autre maison, nous rencontrons Didier.

 

Bénévole, il est justement à pied d'œuvre avec un marteau piqueur. Il a déjà déplafonné une dizaine de maisons. "Ça aide beaucoup parce que comme les murs sont humides, ça permet de sécher les murs. En plus, les anciennes maisons, c'est du sable, c'est fort friable, et donc dès que ça a pris l'eau, c'est bon à arracher", confie-t-il.

Dans les maisons sinistrées, il reste encore des semaines voire des mois de travail.


 

 




 

Vos commentaires