En ce moment
 
 

La "Ferme des Loups" ouvre ses portes à Trooz: ce bijou touristique est le défi un peu dingue de toute une famille

La
 
 

Le charmant village de Forêt, dans la commune de Trooz, est considéré comme un des plus beaux de Wallonie. C’est dans cet écrin qu’une famille du village s’est lancée dans une aventure un peu dingue : transformer une ancienne ferme-château en véritable centre touristique. "La Ferme des Loups" ouvre ses portes ce week-end. Un centre qualifié de zytho-bistro-naturo-touristique.

Il y a deux ans, la famille Crahay a lancé un projet insolite en rachetant à leur voisin ce qui abritait autrefois une menuiserie. "Il n’y avait plus rien comme activité commerciale dans le village, ni boulangerie, ni quoi que ce soit d’autre", explique Grégory Crahay.


"Moi, je vivais à Barcelone, après avoir pas mal bourlingué, et je suis revenu expressément pour me lancer dans l’aventure. Mais toute la famille s’est mobilisée et il y avait un fameux travail à effectuer, car le bâtiment, même s’il avait beaucoup de caractère, était tombé en désuétude. Nous voulions par exemple conserver de superbes charpentes en bois, mais certaines étaient moisies à cause de l’humidité: il pleuvait à l’intérieur du bâtiment depuis quelques temps déjà."

On a perdu deux mois dans l’aventure

Deux ans pour un projet d’une telle envergure, c’est particulièrement rapide, d’autant que le Covid est passé par là. "On a perdu deux mois dans l’aventure", confie Grégory. "L’objectif était d’ouvrir début juillet, pour la saison estivale, mais le chantier a été ralenti, à cause de cette crise sanitaire".

Une table de terroir, un réseau de promenades et...

Ce jeudi, c’était le grand jour, celui de l’ouverture. Le village et la région disposeront donc désormais d’un nouveau bijou touristique dans cette bâtisse en pierres du pays. "Avec des fonctions multiples", explique Ludivine Crahay, la sœur de Gregory. "Une table de terroir, avec uniquement des produits issus de circuits courts. La viande, par exemple, provient d’une ferme du village, mais on fait aussi appel à des maraîchers et des fromagers de la région."

Et la "Ferme des Loups" sera aussi le point de départ d’un réseau de promenades pédestres, parfois sportives. "Comme vous pouvez le voir à l’entrée du site, on a élaboré cinq tracés, accessibles grâce à un QR Code, via l’application "City Trail"", précise Ludivine. "Et avec la maison des contes de Liège, on a imaginé des contes, donnant lieu à des balades contées. Des contes autour de notre Louve". Une louve visible dans l’établissement sous la forme d’une étonnante fresque réalisée par l’artiste liégeois Noir Artist.

... une micro-brasserie

La Louve qui est aussi le nom d’une bière imaginée par Grégory, et que le jeune homme brasse sur place. "J’ai été formé au centre IFAPME de Villers-le-Bouillet notamment", raconte Grégory. "Toutes les étapes de production sont faites sur place. Les cuves sont d’ailleurs visibles depuis les tables de bistronomie. Et les cinq bières que j’ai créées, qui sont fermentées, et reposent dans ces cuves, sont directement acheminées, par tuyaux, dans les pompes du bar.

Dans un avenir proche, un cousin de la famille rejoindra le projet, en installant un atelier de production de chocolat artisanal et de glace, au-dessus de la micro-brasserie.




 

Vos commentaires