En ce moment
 
 

"Des grêlons comme ça, la douche nationale, puis j'étais noyée partout": les orages ont secoué quelques communes de Hesbaye

 
orages
 

A la suite des orages qui se sont abattus mercredi soir en région liégeoise, les secours sont intervenus dans plusieurs communes de l'arrondissement de Huy-Waremme, notamment Remicourt, Faimes, Donceel ou encore Verlaine. Des dizaines d'habitations ont été inondées. Voici les images d'hier, et d'aujourd'hui, par nos équipes envoyées sur place.

Il y avait de la chaleur, mercredi, mais aussi des orages, et des pluies parfois diluviennes. Toutes les régions de Belgique n’ont pas été touchées, certaines n’ayant pas la moindre goutte d’eau pour se rafraîchir.

En revanche, la soirée a été éprouvante en région liégeoise. Les orages ont provoqué des inondations et des coulées de boue dans plusieurs communes de l'arrondissement de Huy-Waremme telles que Remicourt, Faimes, Donceel ou encore Verlaine.

"A mon âge, on ne devrait plus avoir tout ça. Des grêlons comme ça", nous a confié une riveraine de 75 ans de Donceel mimant avec ses doigts la taille des grêlons. "Après, il y a eu la douche nationale, ça allait très fort. L'eau montait chaque fois, je la repoussais. Mais pour finir, j'étais noyée de partout". 

Submergés d'appels pendant une partie de la soirée, les secours sont principalement intervenus pour des pompages et nettoyages de routes. La majorité des interventions se sont terminées durant la nuit vers 04h00. Jeudi matin, quelques missions de pompages ont encore eu lieu, tandis que les riverains faisaient le tri, nettoyaient, jetaient...

Avec Remicourt, la commune de Donceel a vécu une situation particulièrement chaotique. "En plus de 10 ans, je n'ai jamais vu ça", indique le bourgmestre Philippe Mordant. "Il y a eu beaucoup d'eau sur très peu de temps et des coulées de boue ont traversé une bonne partie de la commune, notamment la rue Joseph Joirkin, l'artère principale. Sur certaines portions, des voiries se sont soulevées sur plusieurs mètres et les caves des maisons étaient complètement inondées. Les terres sans retenues ont laissé l'eau ruisseler et malgré des aménagements, des coulées de boue se sont répandues sur une partie de notre territoire."

Voici des photos partagées publiquement sur Facebook par le bourgmestre Philippe Mordant :


 
 
 

Nous avons rencontré Luc mercredi soir, un habitant de Remicourt. "C’est arrivé vers 18h. Les avaloires prenaient très bien, mais d’un coup, on a eu comme une vague de boue et de paille, qui venait des champs situés au-dessus. Et là, c’était terminé, la maison était inondée. C’est déjà arrivé en 2008, où j’avais eu 20 cm dans la maison. Ici je suis à plus ou moins 5 cm. Les amis sont venus nous aider à nettoyer, et on a une pompe pour vider les vides ventilés" :


 
 

La foudre provoque deux incendies

La foudre a aussi provoqué deux incendies : l'un à Lasne dans le Brabant wallon, l'autre à Maasmechelen dans le Limbourg. Elle a touché deux maisons, entièrement détruites. Par chance, personne n'a été blessé.

À Lasne, la famille a pu sortir à temps. La foudre est entrée par l'évier de la cuisine, pendant qu'elle faisait la vaisselle. À Maasmechelen, les habitants n'étaient pas là.

Pas d'incendie en revanche à Hélécine, où une troisième maison a aussi été touchée.

A Bruxelles, quelques interventions

Mercredi soir, les pompiers de Bruxelles sont intervenus à 15 reprises pour des chaussées inondées suite à des avaloirs bouchés, selon le porte-parole de la zone. Deux arbres sont tombés ont été enlevés de la voie publique et il y a eu 11 interventions pour des objets divers (morceau de façade, cheminée, vitres,...) qui représentaient un danger.

Autres images impressionnantes, à Awans :

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires