En ce moment
 
 

Il consomme des stupéfiants, prend le volant et tue une piétonne à Hotton: peine de travail de 240h

Il consomme des stupéfiants, prend le volant et tue une piétonne à Hotton: peine de travail de 240h
 
 

Le 25 juillet 2014, un automobiliste renversait une dame d'une cinquantaine d'années et son filleul sur un passage pour piétons à Hotton. La quinquagénaire était décédée des suites de ses blessures. L'enfant avait quant à lui été sérieusement blessé. Lundi, le tribunal de police de Marche a condamné le chauffeur à une peine de travail de 240 heures, ainsi qu'à une déchéance du droit de conduire d'un an assortie d'un sursis partiel.


Des stupéfiants et "un moment d'inattention qui a provoqué la mort"

Les différentes préventions à charge du conducteur ont été déclarées établies, dont celle relative à la consommation de stupéfiants le matin même du drame. Dans son réquisitoire, le substitut du procureur du Roi avait qualifié l'accident d'"événement dramatique, un moment d'inattention qui a provoqué la mort".

Le conducteur aurait été distrait par un problème survenu au niveau de son levier de vitesse. "À ce moment, il n'a pas vu de piéton sur le point de s'engager. Quand il a relevé les yeux, c'était trop tard. Il n'a rien pu faire, pas même ralentir", avait commenté l'avocate de la défense à l'audience du 14 décembre dernier.


12.500€ pour la famille de la victime et 1€ pour le garçon blessé

Outre la peine de travail, l'automobiliste écope d'une déchéance du droit de conduire d'un an, dont 8 mois avec un sursis de 5 ans.

Au civil, le jeune homme devra verser 12.500 euros aux enfants de la victime décédée à titre de dommage moral - 10.000 euros au fils, 2.500 euros à sa compagne -, ainsi que 1.495 euros liés aux frais funéraires et médicaux. Quant aux parents du jeune garçon blessé dans l'accident, ils recevront un euro à titre provisionnel.


 




 

Vos commentaires