En ce moment
 
 

Le corps de France Gérard, disparue depuis lundi, retrouvé à Arlon: son ancien compagnon avoue l'avoir tuée

 
 

Le corps d'une femme a été retrouvée dans les bois de Stockem à la sortie d’Arlon (province du Luxembourg). La victime, France Gérard, est une quinquagénaire habitante de Mont-St-Martin (frontière française). France Gérard était portée disparue depuis lundi. Des policiers belges et français, avec l’aide des pompiers, ont passé une parcelle de forêt au peigne fin ce qui a abouti à la découverte du corps.

Le corps sans vie de France Gérard, une quinquagénaire portée disparue depuis le début de la semaine, a été découvert jeudi après-midi dans les bois à proximité d'Arlon, à quelques centaines de mètres de l'endroit indiqué par un suspect, a annoncé jeudi en fin de journée le parquet du Luxembourg. Ce dernier est l'ancien compagnon de la victime.

Le suspect, un Belge de 68 ans déjà condamné en 2003 pour des violences sur une ex-compagne, a avoué avoir tué France Gérard d'une balle de fusil dans le dos, avant d'enterrer le corps, a précisé le procureur de la République de Nancy. Il a d'abord nié avant de reconnaître les faits, notamment quand les analyses de la police scientifique ont mis en évidence du sang sur ses vêtements.

Le suspect l'a attendue dans son garage

Sa version est celle d'un tir accidentel. L'homme a ainsi raconté s'être rendu chez la victime à Mont-Saint-Martin, l'avoir attendue dans son garage parce qu'elle n'était pas là, garage où il a trouvé un fusil "chargé et muni d'un silencieux", a expliqué le magistrat français. Selon le suspect, Mme Gérard à son retour a pris peur et s'est mise à courir. C'est en la suivant que le l'individu a affirmé "avoir glissé" et que "le coup de feu est parti tout seul", touchant la victime mortellement dans le dos, a poursuivi le procureur.

Ensuite, le gardé à vue a admis avoir "paniqué", avoir "enroulé le corps dans une bâche pour aller l'enterrer dans une clairière", "dans un trou" qu'il "a creusé". Il a assuré avoir agi tout seul. Il a été présenté à un juge d'instruction saisi pour "enlèvement, séquestration ou détention arbitraire, et assassinat", et un mandat de dépôt va être requis.

Madame Gérard craignait pour sa vie

La quinquagénaire, originaire Mont-Saint-Martin, commune de l'Hexagone frontalière avec la Belgique, était employée pour le service des repas à domicile du CPAS d'Arlon. Lundi, la police de Longwy avait été informée de sa disparition par son fils. Elle était partie le matin en voiture déposer sa fille de 14 ans à l'école à Arlon. Il était prévu qu'elle revienne ensuite rechercher l'adolescente. Ce qu'elle n'avait pas fait.

Selon les témoignages de ses proches Mme Gérard craignait pour sa vie. Depuis mardi, le parquet du Luxembourg s'était refusé à tout commentaire sur ce dossier, précisant simplement que des auditions étaient prévues et que des devoirs étaient en cours notamment, par les autorités judiciaires et policières françaises. Un examen externe du corps de la quinquagénaire a été réalisé et une autopsie sera effectuée dès ce vendredi.

FG

COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce vendredi 20 novembre ?




 

Vos commentaires