En ce moment
 
 

Les trains bloqués durant des heures à cause du verglas: "Le moindre petit problème et pouf, on est en panne, incompréhensible !"

 
 

Les quelque 550 personnes bloquées dans deux trains ont pu poursuivre leur voyage après avoir été bloquées dans deux trains sur la ligne 162 à Assesse et à Ciney en raison du verglas. Certains navetteurs sont restés coincés durant plus de trois heures. Mais l'un des trains dépêchés pour acheminer une partie de ces passagers est immobilisé en gare de Marloie, cette fois.

Le trafic ferroviaire reprend progressivement sur la ligne 162 Namur-Arlon-Luxembourg, a indiqué samedi vers 21h00 un porte-parole de la SNCB, Thierry Ney. Vers 16h30, deux trains de cette ligne se sont retrouvés bloqués à proximité de Ciney et d'Assesse. Le premier train est retourné en gare de Ciney où les quelque 150 personnes qui y étaient coincées ont pu reprendre un autre train vers 20h30. "Ça fait au moins 2h-2h30 si pas plus qu’on attend à Ciney. Le train s’est arrêté ici, on nous a dit de descendre, parce que tout était bloqué entre Ciney et Namur. À l’heure actuelle, je ne comprends pas qu’on puisse arriver à des situations pareilles sur un réseau. Le moindre petit problème et pouf on est en panne, incompréhensible !", avait réagi l’un des passagers bloqués juste avant de monter dans le train au micro de notre journaliste Olivier Pierre.

Les passagers à nouveau bloqués à Marloie

Le problème, c'est que ce train-là s'est ensuite retrouvé bloqué en raison d'un problème de givre sur la caténaire, explique Thierry Ney."Le train est en gare de Marloie", nous disait-il, peu avant 22h. Plus tard dans la soirée, ce dernier a précisé que ces voyageurs ont finalement pu être amenés à bord d'un autre train jusqu'à Arlon, où ils ont débarqué vers 23h30.

Les voyageurs des deux trains ont finalement fait route ensemble

Le train arrêté près d'Assesse avec environ 400 personnes à bord est lui remonté jusqu'à Namur, d'où un autre train est parti à 21h00. Les voyageurs bloqués près de Ciney, puis une seconde fois à bord du nouveau train près de Marloie, ont finalement embarqué dans le même convoi que les autres, à bord des wagons partis de Namur. Cette rame, rassemblant les voyageurs qui s'étaient retrouvés bloqués à Ciney et Assesse en milieu d'après-midi, est arrivée à Arlon vers 23h30, indique la SNCB.

Tous les voyages "garantis jusqu'à destination"

Les voyages des malchanceux étaient "garantis jusqu'à destination", assurait M. Ney, des navettes de bus et des taxis étant à disposition pour ceux qui avaient raté des correspondances. Tous ceux qui ont dû patienter de longues heures ont reçu des boissons chaudes avant de reprendre leur trajet. Comme on peut le voir sur cette photo prise par Marie à la gare de Namur, des ambulances étaient présentes sur place en cas de besoin.




"Une coque de glace se forme autour des caténaires"

"Les conditions climatiques sont exceptionnelles. Il ne fait pas assez froid ou pas assez chaud, de sorte qu'une coque de glace se forme autour des caténaires", avait expliqué dans l'après-midi Arnaud Reymann, porte-parole d'Infrabel. Sur la ligne 36, un train est aussi tombé en panne au niveau de Waremme à cause des intempéries mais la circulation est assez rapidement revenue à la normale.


Le réseau des TEC légèrement perturbé

Les pluies verglaçantes ont également des répercussions sur la circulation des bus Tec, mais la situation n'est "pas du tout préoccupante", a tenu à rassurer le directeur marketing du groupe Tec, Stéphane Thiery. En Brabant wallon, la première étape du "plan intempéries" des sociétés de transport en commun Tec a été activée. Les bus de la ligne 70, qui passent par Gembloux, sont supprimés depuis samedi matin, rapporte M. Thiery. 

Partout ailleurs, seules de légères déviations ont été mises en place. Pour en prendre connaissance, il suffit de consulter l'onglet "plan intempéries" du site www.infotec.be. A Bruxelles, la Stib ne signale aucun incident particulier.


Le sol verglacé perdure

Selon l'Institut Royal Météorologique, le sol sera verglacé dans toute la Wallonie et à Bruxelles jusqu'à au moins 20h00, samedi. Dans les provinces de Liège, Namur et Luxembourg, le verglas perdurera de manière généralisée jusqu'en milieu de nuit, et ensuite, par endroits, jusqu'en début de matinée. De faibles pluies ou bruines verglaçantes, temporairement précédées d'un peu de neige en haute Belgique sont en effet encore prévues pour samedi soir et au cours de la nuit.

Les températures deviendront progressivement positives au Nord du sillon Sambre et Meuse mais resteront négatives au Sud du sillon Sambre et Meuse. La Cellule d'action routière reste activée, a fait savoir, en conséquence, le service public de Wallonie. Les automobilistes sont invités à la prudence car les routes sont particulièrement glissantes, surtout sur le réseau secondaire. Les conditions de circulation sont actualisées en permanence sur les sites //trafiroutes.wallonie.be ou //www.inforoutes.be.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.


 




 

Vos commentaires