En ce moment
 
 

Une école de Villers-sur-Lesse quasi coupée du monde depuis les inondations: "Une famille a déjà dû changer son enfant d'école"

 
 

Les inondations des 14 et 15 juillet ont détruit de nombreux ponts, notamment ceux qui mènent à l'école de Villers-sur-Lesse, près de Rochefort. Notre journaliste Gautier Falque a accompagné une famille sur le chemin de l'école. Et même trois mois après, c'était la galère...

"Habituellement Amandine et sa famille mettent 3 minutes en voiture pour se rendre à l'école. Aujourd'hui, on en a mis 20", explique notre journaliste. Une différence de temps non négligeable. "Amandine m'a montré le chemin qu'elle avait l'habitude de prendre, mais ce chemin est impraticable", poursuit-il. Le pont a été totalement détruit: le passage est impossible. 

Il faut donc faire un énorme détour. Et pour les parents, c'est effectivement une galère. Il a fallu se réorganiser. Notre journaliste a rencontré la directrice de l'école, Catherine Colignon. Elle craint une chute des inscriptions et une perte d'élèves en raison de la situation. "Une vingtaine de familles sont impactées. Une famille a déjà dû changer son enfant d'école. Et j'ai peur qu'à l'avenir, les inscriptions ne se fassent pas et que les gens décident d'inscrire leur enfant dans des écoles plus accessibles comme celle de Rochefort", détaille-t-elle.

Autre crainte: les délais de reconstruction, qui sont beaucoup trop long, selon la directrice. "On a un délai annoncé à 2 ans. On ne sait pas du tout quand on pourra construire", déplore la directrice. 

Une manifestation aura lieu le 12 novembre afin de demander une reconstruction plus rapide.  


 




 

Vos commentaires