En ce moment
 
 

Attention, l'arnaque "à la mutuelle" par téléphone est de retour en Belgique

Attention, l'arnaque
D.R.
arnaque, digipass

La mutualité Solidaris confirme quelques messages reçus via notre bouton orange Alertez-nous: des escrocs vous promettent actuellement un remboursement de la mutuelle, mais ne font que vous voler des données bancaires. Méfiance.

De nombreuses personnes contactent actuellement leur mutuelle pour signaler des tentatives d'arnaque en leur nom. Solidaris, l'une des mutualités les plus importantes du pays, a ainsi envoyé un communiqué de presse pour éveiller la prudence des citoyens.

Au même moment, Vanessa contactait la rédaction de RTL info via le bouton orange Alertez-nous. "Nouvelle arnaque par téléphone: un éventuel remboursement sur des frais non remboursés par ma mutuelle, pour un montant de 414 euros", nous a écrit cette habitante de Roux.

La mutualité socialiste confirme que "depuis plusieurs jours", des affiliés lui signalent des tentatives identiques, "via de faux appels téléphoniques ou des courriels frauduleux".


Un faux remboursement qui fait rêver certains

Les emails ont généralement pour objet "Avis : Formulaire de remboursement électronique !". De quoi attirer l'attention de tout le monde, d'autant plus que les mutuelles sont très souvent amenées à rembourser des prestations médicales, par exemple.

Le message tente de faire croire que "d'après les derniers calculs de votre assurance maladie, nous avons déterminé que vous êtes admissible à recevoir un remboursement d'un montant de 87.95€", la somme pouvant bien entendu varier. Tout ceci est faux, bien entendu, et ne sert qu'à vous attirer dans un piège.

On parle de phishing (hameçonnage en français) car premièrement, l'identité d'une mutuelle est usurpée, et ensuite parce que l'email renvoie vers un faux site, qui incite l’internaute à rentrer ses coordonnées bancaires et d'autres informations personnelles.


Pour siphonner vos comptes

Par téléphone, l'arnaque est plus perfide, car plus crédible qu'un email parfois mal rédigé, ou qu'une adresse d'expéditeur incongrue. Un individu se fait passer pour un délégué de Solidaris et annonce un remboursement important, plusieurs centaines d'euros comme nous le signale Vanessa.

Il finit par demander à la victime ses coordonnées bancaires, soi-disant pour effectuer le remboursement. Au final, l'escroc siphonne tout ce qu'il peut, que ce soit en utilisant les numéros de la carte de crédit, on en effectuant des virements si la victime fait usage de son Digipass…


Procédure judiciaire en cours

La mutualité socialiste rappelle qu'elle "ne demande jamais d'information financière" par téléphone. Prévenante, elle enjoint ses affiliés à "dénoncer à la police les faits dont ils ont été victimes", même s’il s’agit d’une simple tentative.

Solidaris a entamé une procédure judiciaire pour faire cesser ces agissements, à laquelle les victimes pourront se joindre. Les personnes concernées peuvent contacter leur mutualité, qui les conseillera et les guidera dans leurs démarches.

Vos commentaires